Search
samedi 29 jan 2022
  • :
  • :

Interdiction de la vente des fleurs de CBD : l’incompréhension des commerçants

image_pdfimage_print

123

L’an dernier, plusieurs boutiques de produits à base de CBD ont été ouverte à Remiremont et dans le secteur. Un arrêté pris le 30 décembre met ces commerçants de cannabidiol en difficulté. La vente des fleurs et des feuilles brutes est en effet interdite. Des acteurs de la filière expriment leur incompréhension et leur désapprobation. 

Une commerçante à Vagney, qui a ouvert sa boutique de CBD en septembre dernier, se dit « choquée » par la décision. Au départ, elle a même cru à une blague. La nouvelle réglementation impacte énormément son activité. « Ca représente la moitié de mon chiffre d’affaire ». Les tisanes, qui contiennent des fleurs séchées, sont également concernées par l’arrêté. « Du jour au lendemain, ne plus pouvoir en vendre, je trouve ça lamentable ». Le cannabidiol, ou CBD, est en fait une molécule extraite du chanvre. Contrairement à la seconde molécule présente dans la plante, le Tetra Hydro Cannabinol (THC), le CBD n’a pas d’effet stupéfiant et n’engendrerait pas de dépendance physique. Ce sont les vertus apaisantes qui sont recherchées, notamment en ce qui concerne la lutte contre les douleurs musculaires ou articulaires, les troubles du sommeil, etc. « Je suis loin de vouloir arrêter », affirme la commerçante. L’idée de ne plus pouvoir vendre à ces clients, notamment des habitués de ces produits, ne lui plaît pas. Reste à voir comment la législation évoluera à l’avenir.




3 réactions sur “Interdiction de la vente des fleurs de CBD : l’incompréhension des commerçants

  1. Maskot

    Aprés avoir été le fossoyeur de tous nos droits (à la contestations ,de nos libertés , de notre droit de manifester ) , il continue de dégommer les services publics ,la Sécu , la CAF, la santé…..l’éducation à grands coup de lois de merde .
    Aprés avoir mis en place une assurance chomage réformée à la baisse et plus difficile à obtenir, il précipite à coup de lois complétement débiles ,les petits commerçants et artisans dans la précarité au profit des grands groupes (tous ses amis en fait) en faisant fermer des boutiques auxquelles il ne sait strictement rien !
    Macron l ‘Emmerdeur et sa mafia sont des fossoyeurs en puissance de notre économie.
    Quel pays laissera t’on à nos enfants ?
    Libertés restreintes , un systeme de santé de riches aux profit des plus riches , des écoles pour les gosses à pognon et la misére pour le Peuple !
    Refléchissez avant de mettre votre bulletin dans l ‘urne la prochaine fois .

    répondre
  2. Fabien

    Et le pire c’est que les résines et les huiles sont, elles, toujours disponible à la vente ! Alors même que seule les fleurs disposent de certificat biologique ! Bref encore une décision politique stupide.

    répondre
  3. Lucien

    ne vous en faites pas nos chers pays européens et également la Suisse auront pignon sur rue sur le net pour vendre cet interdit, comme quoi on n’est pas logé à la même enseigne dans les décisions, ce qui est mauvais pour certains ne le sera pas forcément pour d’autres .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.