Search
samedi 29 jan 2022
  • :
  • :

Plombières : la réalisatrice Aurélia Georges présente son film « La Place d’un autre » en avant-première Le tournage a eu lieu en partie dans les Vosges

image_pdfimage_print

271795272_2079714088870711_3357861096912360363_n

Photos par Plombières Cinéma

Encore une belle soirée de cinéma à Plombières, en présence d’Aurélia Georges, qui est venue présenter son dernier film « La Place d’un autre » en avant-première. Une cinquantaine de spectateurs était présente.

Pour cette soirée spéciale, Aurélia Georges revenait dans les Vosges où elle a tourné une partie de son film. L’équipe de tournage avait pris en effet pour décors il y a quelques mois les communes de Xaronval et de Senones. « C’est un choix qui était assez naturel », affirme la réalisatrice. « Une partie du film se passe près de la ligne de front ». Dans le département, il a été possible de trouver « des bâtis pas trop rénovés ». Des maisons anciennes, dans leur jus, « pour qu’il y ait de l’authenticité ». Et puis, dans le Voqges, il y avait aussi « le plaisir des paysages ». Le film a par ailleurs été tourné en Alsace et à Nancy.

L’œuvre est librement adaptée d’un roman anglais de Wilkie Collins. « C’est un roman très plaisant. Il y a du suspense », affirme Aurélia Georges. Un livre qui « dépeint des sentiments assez nobles ». La sortie officielle en salle aura lieu le 19 janvier prochain. Un grand moment pour la réalisatrice, après plusieurs années de travail sur le projet. « On est comme sur une espèce de ligne de départ. On attend de voir si ce sur quoi on a travaillé à beaucoup va rencontrer son public ». Et en cette période compliquée pour le cinéma, « on a envie que les spectateurs reviennent dans les salles. Qu’ils viennent voir le cinéma dans son élément naturel, qui est le grand écran ».

Le film est soutenu par le Département des Vosges dans le cadre du réseau Plato, et par la région Grand Est. Sylvie d’Alguerre, conseillère Régionale était présente pour soutenir le cinéma, et rappeler l’implication de sa collectivité dans son développement. « Ces soutiens incitent les bénévoles que nous sommes à envisager de nouveaux projets, voire de nouveaux défis », affirme l’équipe de Plombières Cinéma. Lucas Thiriat, a offert une nouvelle fois le trophée ENARC (ENthousiaste Amie de la Résistance Cinématographique de Plombières) remis à Aurélia Georges.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.