Search
vendredi 19 août 2022
  • :
  • :

Véhicules d’occasion : un marché en expansion pour différentes options de vente

image_pdfimage_print

A Remiremont, l’enseigne AutoPart88 dirigée par Manuel de Azérédo est un exemple d’agence intermédiaire pour vendre sa voiture.

Le contexte mondial, marqué notamment par la crise de la Covid-19 et ses conséquences, a un impact important sur le marché de l’automobile. Les changements de modes de consommation, les freins à la production, créent les conditions d’une expansion de l’occasion.

« Les concessionnaires et garages vendent beaucoup moins de véhicules neufs », affirme Manuel de Azeredo, dirigeant de l’agence AutoPart88 à Remiremont. « Les gens ont de nouvelles habitudes d’achat ».

Mais ce n’est pas tout. Le marché du véhicule neuf est contraint, par la rupture de stock de certains composants, notamment électroniques indispensables aujourd’hui au bon fonctionnement d’une voiture et dont l’Asie s’est faite le spécialiste. La vente d’occasion prend donc de l’ampleur. « Tout le monde n’en profite cependant pas », poursuit le vendeur. « Ceux qui tirent leur épingle des jeux sont en partie les concessions. Notamment en reconditionnant des véhicules jusqu’à 10 ans d’âge, les ramenant à un état proche du neuf à l’exception des kilomètres bien sûr » !

La concurrence est de fait plus importante et surtout les prix ont tendance à chuter moins vite en raison du faible nombre de véhicules à vendre.

Pour vendre un véhicule d’occasion, il y a plusieurs solutions :

Passer par les concessions et marchands, ou encore par des mandataires qui s’occupent de l’import-export de véhicules. Il y a aussi les ventes de particulier à particulier. Et enfin, il est possible d’utiliser les services d’un professionnel intermédiaire dans la transaction, qui s’occupe de certaines étapes. « On apporte une solution aux vendeurs », affirme le propriétaire de l’agence AutoPart88. « C’est le même principe de fonctionnement qu’une agence immobilière, mais pour les voitures (…) Il y a trois acteurs, qui sont le vendeur, l’acheteur et l’intermédiaire qui se situe entre les deux ».

Le rôle de l’agence est de l’ensemble de ses services, comme la garantie, habituellement attribuée aux professionnels de l’automobile reste dans la transaction de particulier à particulier. L’agence apporte sécurité, tranquillité et visibilité pour une vente plus rapide et au meilleur prix « Ce type de vente permet, la plupart du temps, de faire une plus-value en moyenne de 1 500 euros par rapport à une reprise garage « concède le romarimontain.

Toutefois, le propriétaire reste le vendeur du véhicule, l’agence reste à sa place d’intermédiaire. Dans ce domaine, la clef de la réussite est la transparence et une bonne communication entre tous les acteurs de la transaction.

Laisser sa vente à un intermédiaire permet aussi de ne pas être dérangé dans son quotidien, pour un réel confort qui permet de garder normalement son travail, ses loisirs, sa vie de famille : sans oublier que le propriétaire du véhicule peut continuer à l’utiliser sans le laisser à l’agence contrairement à un dépôt vente. La commission d’agence n’est versée qu’à la livraison du véhicule.

Une agence sérieuse doit être proche de chacun de ses clients et c’est forcément le cas avec Manuel de Azérédo.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.