Search
vendredi 20 mai 2022
  • :
  • :

Remiremont : du lycée Camille Claudel à la médaille d’or aux Olympiades des métiers Le parcours de Lucas Mangin Marchetto

image_pdfimage_print

,u

En janvier dernier se sont tenues à Lyon les Finales Nationales des 46èmes Olympiades des métiers. Trois jours d’intense compétition, de partage de métiers et de passion, durant lesquels 49 jeunes garçons et filles du Grand-Est ont concouru. La Région Grand Est, avec 34 médaillés se hisse à la seconde place, derrière la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Parmi les gagnants, on trouve Lucas Mangin Marchetto, ancien élève du lycée Camille Claudel de Remiremont.

Il a en effet remporté la médaille d’or dans la catégorie « marbrerie design » lors de cet événement national de « WorldSkills France ». Les Olympiades se déroulent sur une semaine, dont 3 jours d’épreuve, pour un total de 17 heures. Parmi les critères pris en compte par le jury, il y a bien sûr le produit fini, mais pas uniquement. « On est jugé aussi sur notre 1façon de travailler », explique Lucas Mangin Marchetto. L’organisation du travail, la rigueur, sont prises en compte. Pour l’épreuve, le jeune vosgien a réalisé un tabouret. Le premier jour a été consacré à la réalisation des pieds, le second à la confection du plateau. Le troisième, c’est la partie centrale du plateau qui a été créée.

Originaire de Meurthe-et-Moselle, Lucas Mangin Marchetto a été formé pendant plusieurs années au Lycée Camille Claudel à Remiremont« Nous sommes très fiers de sa réussite personnelle »affirme Pascal Villemin, le proviseur de l’établissement. « Cette réussite met en lumière une profession méconnue que l’on résume souvent à la seule activité funéraire. Cette profession est en recherche permanente de main d’œuvre qualifiée, les offres sont légions »Et le lycée romarimontain est à la pointe dans ce domaine. L’un des seuls en France à former à la marbrerie du bâtiment et de la décoration. Par ailleurs, il « dispose d’un plateau technique très performant »affirme le proviseur.

C’est donc à Remiremont qu’une partie du parcours du nouveau médaillé a eu lieu. « J’ai découvert ce métier, la taille de pierre, en troisième », explique Lucas Mangin Marchetto. « Je cherchais quelque chose de manuel, un peu artistique »Ce qui lui a plu, c’est notamment l’aspect « tradition », la découverte de « l’histoire du matériau »L’ancien élève de Camille Claudel a obtenu un Baccalauréat en art de la pierre. Il a effectué deux années de sculpture sur pierre, deux années de brevet professionnel monuments historiques, et un an de formation en commande numérique sur pierre. Il vient de terminer ses études et a immédiatement trouvé un emploi à La Bresse. Les Olympiades ne sont pas le premier concours qu’il remporte. Il a gagné un prix au Festival de Sculpture de La Bresse, ou encore au concours général des lycées.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.