Search
lundi 27 juin 2022
  • :
  • :

Remiremont : une nouvelle manche du concours d’éloquence au lycée Malraux La joute opposait ce mardi l’établissement romarimontain au lycée Saint-Joseph d’Épinal

image_pdfimage_print

DSC_1408

« La révolte doit-elle passer par la violence ? ». C’est à cette question qu’on du répondre les deux binômes qui ont participé ce mardi soir, dans l’amphithéâtre du lycée Malraux, à Remiremont, à une nouvelle manche du concours d’éloquence organisé par le Rotary Club. L’établissement romarimontain recevait une équipe du lycée Saint-Joseph d’Épinal. Cette année, onze équipes provenant de sept lycées lorrains participent à la compétition.

L’épreuve était animée par Philippe Perriot, président du Rotary Club de Remiremont, et le rotarien et enseignant au lycée Malraux Jean Charles Tisserand. Le jury était composé de membres du Rotary et d’anciens instituteurs, Monique Delangle, Michel Dietsch, Christelle Villemin-Bagard, présidente du jury. Un tirage au sort a été effectué, et ainsi les romarimontains ont défendu la réponse « pour » et les spinaliens la réponse « contre ». Après quelques minutes de préparation, ils sont venus tour à tour devant le public pour faire leur démonstration. Puis il y a eu plusieurs étapes : des questions entre les binômes, les questions des personnes présentes dans l’amphithéâtre, les conclusions des candidats, et enfin la « question jonquille » : depuis 2013, pour stimuler la fantaisie, l’imagination et la spontanéité, une petite épreuve supplémentaire est incluse. Les participants tirent au sort un sujet saugrenu et inattendu. Pour l’équipe de Malraux : « Et si se taire était la réponse la plus difficile ? ». Pour l’équipe de Saint-Joseph : « Pourquoi le mot court est plus long que le mot long ? ». Au terme de ces épreuves, le jury s’est réuni pour mettre en commun ses notes.

Parmi les critères observés : la diction, le placement de la voix, le respect du sujet, la culture générale, l’originalité du point de vue, la qualité du vocabulaire, le style. Les résultats ont alors pu être annoncés : le lycée Saint-Joseph d’Epinal remporte cette nouvelle manche. Les scores sont serrés : 14,39 pour le duo de l’établissement romarimontain, et 14,74 pour celui du lycée spinalien. Pour cette édition 2021, on compte deux équipe de Poincaré, deux de Malraux, une équipe du lycée Saint-Joseph à Épinal, deux du lycée Jeanne d’Arc à Remiremont, une de Saint-Pierre Fourrier à Lunéville, deux de La Haie Griselle à Gérardmer et une du lycée Beaujardin à Sain-Dié. Ce type d’épreuve est de grand intérêt pour les participants, qui peuvent ainsi s’entraîner à prendre la parole en public, à développer un argumentaire, à gagner de l’aisance à l’oral. « Force est de constater que pour affronter le monde professionnel actuel, l’expression orale et les facultés d’improvisation sont de plus en plus indispensables », affirme Philippe Perriot. « C’est donc une belle occasion de mettre en pratique l’exercice de la parole et de la diction ». 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.