Search
vendredi 27 mai 2022
  • :
  • :

La SPA se prépare à des semaines difficiles Le nombre d'abandon en hausse en 2021

image_pdfimage_print

Illustration-SPA

Le département des Vosges comptent deux SPA (Société Protectrice des Animaux). L’une à Saint-Dié-des-Vosges, la deuxième à Brouvelieures. Nadège Hoff est directrice de la seconde. Même si elle ne tire pas la sonnette d’alarme, elle reste très vigilante pour les mois à venir. Le nombre des abandons a fortement augmenté entre 2020 et 2021.

Un certificat de connaissance pour adopter

Les abandons ont connu une forte hausse. 73 chiens  en 2021 contre 42 en 2021 ont connu ce triste sort. « Il y a eu beaucoup trop d’abandons en 2021. Il n’y a pas de période, ni de raison, ni d’explication particulière. Nos pensionnaires sont souvent des chiens adultes laissés par des propriétaires qui n’ont pas assez réfléchi à l’investissement en temps et en amour avant l’adoption ». Et ce sont souvent des grands chiens , de race Malinois ou catégorisés, qui se retrouvent derrière les grilles parce que les propriétaires reconnaissent ne pas avoir  mesurer l’investissement quotidien. «  Quand on prend un animal, encore plus un chien, il faut lui consacrer du temps tous les jours, le sortir souvent sinon il peut développer des comportements destructeurs et d’anxiété. Et à la moindre bêtise, parce qu’ils manquent d’exercice, l’animal est victime d’abandon ». Mais la directrice espère que les comportements vont changer, notamment avec l’arrivée du « certificat de connaissance ». La loi a été votée et les décrets devraient intervenir prochainement.

La stérilisation pour stopper les naissances des chats

Les chats ne sont pas épargné. Actuellement, le refuge en compte une centaine. Autant que de chiens. Mais la période critique va arriver dans les semaines à venir avec la naissance de nombreux chatons en mars et avril. La SPA est habilitée à intervenir à la demande des communes et des particuliers qui en font la demande en mairie. « Lorsque les chats sont sauvages, on les stérilise et on les remet sur place. Ils ne seront jamais adoptables et ne pourront pas vivre en appartement. Nous sommes déjà intervenus dans une vingtaine de communes pour 500 chats. Et les demandes affluent de plus en plus ».  Cet été, les félins seront encore plus de 250.
Nadège Hoff insiste aussi sur les compétences de la SPA en matière de maltraitance animal. Un domaine dans lequel elle travaille avec d’autres associations vosgiennes.

Les besoins en don concernent non seulement des couvertures, des croquettes, des boîtes, de la litière mais aussi des produits ménagers, des sacs poubelle, de la javel.
Pour augmenter les dons d’argent, la SPA organise  une brocante le 20 mars prochain avec une vente de meubles, DVD, CD et une restauration sur place. Les bénéfices récoltés seront destinés à l’amélioration de la vie des animaux. Le refuge sera ouvert à tous de 10 heures à 20 heures. Une collecte est également organisée le 12 mars à l’Intermarché du Thillot.

 




2 réactions sur “La SPA se prépare à des semaines difficiles

  1. Alexandra

    La SVPA de Brouveulieres ,notamment sa directrice , ne sait que faire le buzz, cf les avis sur Facebook….elle devrait prendre exemple sur le remarquable travail effectué par la SPA de Saint-Dié

    répondre
  2. Merci

    Pour les abandons d’animaux, il serait grand temps de légiférer le problème à la source!!!!!! Je n’entends rien de ce coté, ni des SPA, ni des associations en tous genres, ni des politiques, ça me désole!!!! Pendant qu’on adopte un animal, simultanément, il s’en vend des centaines, sans autre forme de procès, sans contrôles, sans suivi des propriétaires, advienne que pourra pour ces animaux adoptés. Pour moi c’est du n’importe quoi!!!!

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.