Search
lundi 27 juin 2022
  • :
  • :

Le Val d’Ajol : les Maîtres cuisiniers de France visitent l’entreprise de Buyer Le congrès international MCF rassemble quelque 250 chefs dans les Vosges

image_pdfimage_print

DSC_2181

Depuis ce dimanche, quelque 250 chefs cuisiniers français sont rassemblés dans les Vosges à l’occasion de l’édition 2022 du congrès international des Maîtres cuisiniers de France. Cet éventement n’a pas été organisé pendant deux années du fait de la crise de la Covid-19. Pour la dernière journée, une partie des chefs a pris la direction de la distillerie Peurreux à Fougerolles. D’autres se sont rendus au Val d’Ajol, afin de visiter les établissements de Buyer.

L’association des Maîtres cuisiniers de France, née en 1951, est aujourd’hui riche de quelque 542 membres. Ceux ci partagent une ambition commune, celle de promouvoir l’art culinaire français en France et à l’international. « C’est une association qui est basée sur l’apprentissage, la transmission de la gastronomie française », affirme Philippe Laruelle, notamment membre exécutif des MCF et organisateur du congrès de Gérardmer. « Il y a des congrégations sur tous les continents ». Les participants au rendez-vous de cette semaine viennent de nombreuse régions françaises, du Québec, des Etats-Unis, d’Allemagne, de Roumanie, du Luxembourg, de Suisse, etc. C’est au Grand Hôtel de Gérardmer que près de 250 chefs cuisiniers se sont réunis pour leur Assemblée Générale. Celle-ci a été suivie d’un atelier animé par Fabrice Prochasson sur le thème « Qui est le consommateur d’aujourd’hui et comment le satisfaire ? ». L’événement est aussi l’occasion pour Christian Têtedoie, Président des Maîtres Cuisiniers de France, d’introniser les 22 nouveaux membres élus.

« Un savoir faire local »

Ce congrès offre également une belle vitrine à la production vosgienne. Plusieurs visites ont été proposées, chez Garnier-Thiébaut, à la Confiserie des Hautes-Vosges, à la distillerie Peureux à Fougerolles et enfin aux établissements De Buyer au Val-d’Ajol. Plusieurs dizaines de cuisiniers se sont retrouvé ce mardi matin devant les portes du fabricant d’ustensiles de cuisine. En pénétrant au cœur de l’usine, ils ont ainsi pu découvrir les méthodes de fabrication du matériel qu’ils utilisent dans leurs cuisines. Depuis 200 ans, les membres de la maison de Buyer conçoivent et fabriquent des ustensiles en tout genre et innovent pour répondre avec précision aux attentes des professionnels de la gastronomie et des amateurs. Les produits fabriqués ici sont exportés à travers le monde. Une production est par ailleurs réservée à l’armée, dès la guerre de 1870, et jusqu’aujourd’hui. Les processus de fabrication vertueux pour l’environnement sont favorisés. C’est donc une entreprise et un savoir faire local unique qui a été choisie pour l’un des temps forts du congrès des MCF.




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.