Search
lundi 6 fév 2023
  • :
  • :

Ventron : la reprise de la station par deux Mosellans validée par le tribunal de commerce d’Epinal

Écouter cet article
image_pdfimage_print

P1610019

Ce mardi 1er mars, le tribunal de commerce d’Epinal a rendu sa décision concernant la reprise de la station de Ventron. L’offre des repreneurs Alexandre Keff et Pierre Singer est validée. Cette offre prévoit un investissement global de 2,6 millions d’euros.

_DSC3943-ModifierC’est officiel ! Les associés Mosellans Alexandre Keff et Pierre Singer, ancien co-directeur du parc animalier de Sainte-Croix, vont bien reprendre la station de Ventron.

Un projet en deux phases

Pour rappel, la SAS Leduc, propriétaire des hôtels du village et gestionnaire du domaine skiable, avait été mise en liquidation judiciaire le 7 décembre dernier. La décision a été rendue ce mardi 1er mars par le tribunal de commerce d’Epinal. Cette offre prévoit un investissement global de 2,6 millions d’euros afin de permettre une réouverture de l’hôtel des Buttes.

P1610019

Ce mardi 1er mars, le tribunal de commerce d’Epinal a rendu sa décision concernant la reprise de la station de Ventron. L’offre des repreneurs Alexandre Keff et Pierre Singer est validée. Cette offre prévoit un investissement global de 2,6 millions d’euros.

_DSC3943-ModifierC’est officiel ! Les associés Mosellans Alexandre Keff et Pierre Singer, ancien co-directeur du parc animalier de Sainte-Croix, vont bien reprendre la station de Ventron.

Un projet en deux phases

Pour rappel, la SAS Leduc, propriétaire des hôtels du village et gestionnaire du domaine skiable, avait été mise en liquidation judiciaire le 7 décembre dernier. La décision a été rendue ce mardi 1er mars par le tribunal de commerce d’Epinal. Cette offre prévoit un investissement global de 2,6 millions d’euros afin de permettre une réouverture de l’hôtel des Buttes.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.