Search
mercredi 18 mai 2022
  • :
  • :

Saint-Etienne : la troupe « Les Tréteaux Counehets » s’installe à l’espace Pont des Fées pour deux représentations « Une équipe de copains », qui se donne pour mission d’apporter un peu de rire et de détente

image_pdfimage_print

DSC_1702

Ce week-end, la troupe de théâtre « Les Tréteaux Counehets », fondée en 1921, a posé ses valises à Saint-Etienne-les-Remiremont pour une série de deux représentations de la comédie en quatre actes de Patricia Haube « La comtesse vient dîner ce soir », à l’espace Pont des Fées SMA, situé route de Xennois. Les comédiens et toute l’équipe s’activent pour offrir aux nombreux spectateurs un moement de rire et de détente.

Quelques dizaines de minutes avant l’arrivée des premiers spectateurs, les membres de la troupe font les derniers préparatifs. Le décor est monté, les projecteurs sont en place, on installe une caméra pour enregistrer la représentation. La troupe est composée d’une vingtaine de membres. « On est une équipe de copains », affirme Ghyslain Genet, président des Tréteaux Counehets depuis 2002. Une équipe qui aime se retrouver, sur les planche ou ailleurs. « On se fait des petits repas, on sort, on va au théâtre à Paris ». Les membres du groupe ont de 19 à 78 ans, sont habitants de Cornimont principalement, mais aussi de Pouxeux, Ventron. Et l’ambiance semble des plus collégiales. « On est un super groupe ». Sur scène, on retrouve neuf acteurs : Claudine Fauny, Isabelle Mougin, Christian Fauny, Marie Charlotte Perrin Kienzy, Denise Hury, Corentin Druaux, Ghyslain Genet, Claude Mangel, Manu Pierrel. La régie, son, lumières, rideaux, voix off, sont gérés par Corentin Druaux et Tom Fauny. Deux souffleurs, Yvan Pierrel et Sylvette Géhin, sont prêts à venir en aide aux acteurs en cas de trou de mémoire. Dans les coulisses, Claudine Fauny et Régine Cimello s’occupe de la coiffure et du maquillage. Jocelyne Gehin et Marie Josée François s’occupent de l’intendance. Robert Mangel, Yvan Pierrel et l’ensemble de l’équipe montent les décors. Dans chaque salle où la pièce est jouée, à Fresse-sur-Moselle, à Cornimont, à Ventron, etc, il faut adapter les éléments du décor à l’espace de la scène. « C’est un travail d’équipe ».

Chaque année, la troupe de théâtre présente une pièce. « On commence à répéter nos pièces fin août début septembre », explique le président. « Deux fois par semaine ». La pièce jouée ce week-end à Saint-Etienne a été préparée en 2020, jouée plusieurs fois, puis la crise de la Covid-19 a interrompu les représentations. Il s’agit de la 15ème et 16ème fois que cette pièce est jouée. Du côté des comédiens, il y a quelques changements. Deux d’entre eux, notamment, ne pouvaient pas continuer, pour des raisons professionnelles. L’une des actrices a dû apprendre son rôle en trois semaines : « On lui tire le chapeau ! ». La pièce de Patricia Haube, « La comtesse vient dîner ce soir », est une comédie en quatre actes. « Aujourd’hui, il faut des pièces pour que les gens rigolent. Il faut se détendre », affirme le président de la troupe. Voici en quelques mots le résumé de la pièce : « Constance de Chassegnac est très fière de son entreprise familiale, la société Fémina confection des sous-vêtements féminins, lorsque son mari Édouard lui apprend que la société connaît de grosses difficultés financières. Constance ne semble pas prendre cela très au sérieux, mais lorsqu’Édouard lui annonce : « Nous sommes au bord du gouffre », elle trouve très vite la solution : « Il faut faire intervenir la comtesse ». C’était sans compter sur les sept autres personnages, qui composent cette pièce ».




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.