Search
samedi 21 mai 2022
  • :
  • :

Saint-Maurice : conférence-débat sur le changement climatique en montagne En présence de David Pelot, ingénieur d’études à Météo France

image_pdfimage_print

mountains-6282217_960_720

Photo d’illustration 

Véritable bien commun, l’eau est indispensable à nos usages (eau potable de la population locale, besoins liés aux activités économiques agricoles, industrielles et touristiques) et à la préservation de la qualité des milieux aquatiques. La rareté de cette ressource naturelle pourrait, dans un avenir plus ou moins proche, entraîner des difficultés qu’il faut anticiper.

Le territoire de la Communauté de Communes des Ballons des Hautes-Vosges (CCBHV) présente déjà des signes de raréfaction d’une eau que l’on croyait abondante, en lien avec des épisodes de sécheresse, plus fréquents et plus marqués, comme lors des années 2018, 2019 et 2020. Dans le cadre d’une démarche intitulée Atelier des Territoires sur le thème de la gestion de la rareté de la ressource en eau, qui se déroulera dans le territoire de la CCBHV les 27, 28 et 29 avril, les organisateurs ont souhaité programmer une soirée de conférence-débat « Changement climatique en zone de montagne ». Cette soirée, ouverte à tous, se tiendra le 28 avril à 20h00, dans la salle multi-activités de Saint-Maurice-sur-Moselle (Rue des tilleuls) en présence de M. David PELOT, Ingénieur d’études à Météo France. Cette soirée sera l’occasion de mieux comprendre les effets du changement climatique sur la ressource en eau et les réponses qui peuvent être apportées, collectivement et individuellement dans le territoire. Nous comptons sur vous ! Pour plus d’infos contacter Mme Karine DEBREILLY à la Communauté de Communes des Ballons des Hautes Vosges Tel : 03 29 62 15 68, Mail : ccbhv@cc-ballonsdeshautesvosges.fr.
 
Communauté de Commune des Ballons des Hautes Vosges 
278567081_520058246392093_3385749374460616568_n



8 réactions sur “Saint-Maurice : conférence-débat sur le changement climatique en montagne

  1. christian

    avt nos anciens se préoccupaient de l’entretien des chambres de fontaine, mais à présent ,combien sont abandonnées et mal en point . quand je vois le paquet de gens prendre l’avion ; pensez vous que ces gens pensent au climat ? et on pourrait aligner pas mal de choses qui sont néfastes pour la planète mais que de personnes pensent avt à leur confort , bcp en ont plein le bec mais coté quotidien, on en est loin jacuzzi, piscine , tout le tralala de prestige , du super flu ; ne font guère bon ménage avec écologie et climat .Mais bcp de gens ne changent guère leurs habitudes du coté là .

    répondre
  2. chouki

    « Enlever tout ce qui peut constituer une obstruction à l’écoulement des eaux »… quand cette « khonnerie », élevée au statut de dogme « énarquien », sera considérée comme telle il y aura de l’espoir.

    Exemple:
    « Attention l’entretien régulier n’est ni de l’aménagement ni de la restauration, comme :
    – recalibrer, curer ou endiguer le cours d’eau
    – consolider les berges pour protéger un bien
    – élargir ou creuser le lit
    – détruire la végétation arborée située de la berge
    – faire ou réparer un ouvrage. »
    (note administrative accompagnant le Code de l’environnement dans l’Hérault)

    répondre
  3. étonné

    Les entreprises de commerces de piscines de toutes sortes, sauna, bains bulles , jacuzzi , tout ce qui concerne la consommation d’ eau , sont surbookés de commandes , jusqu’ à trois ans de travail……….. dans les vosges, pour des installations qui ne vont servir une seule année, seulement en été………… à voir , ces installations remplies d’eau stagnante , de couleur verdâtre, avec des algues. Vive les enfants gâtés.

    répondre
    1. christian

      vous avez entièrement raison et les gites ? , on ne peut plus choisir un gite sans jacuzzi, piscine, bains bull, sauna, on est loin de l’écologie mais pas grave là on n’oublie … le français est devenu un incontournable du grand luxe le mot simplicité n’existe plus, juste une exigence dans tous les milieux , qui font monter la facture où la simplicité et l’écologie ne sont que pure rigolade . tjrs en avion tjrs en vadrouille et bcp en croisière vacances avec tout le tralala ;écolo oui mais avec bcp d’exigence sinon t’es mal noté .

      répondre
  4. christian

    un français très sélectif dans ce bien grand mot tendance écologie et climat mais ça fait bien de se dire écolo climat ….la liste est longue mais une fois dans l’avion , en vacances là fini o n’oublie tout va bien on fait ça petite sauce comme ça arrange .

    répondre
  5. Lola

    regarder ces gros chalets ces locations imaginez une fois une location dans le plus simple apparat sans wifi sans piscine sans sauna sans jacuzzi ? c’est déjà mal noté et pourtant …..la base de tout commence par là si vraiment on veut être écolo climat ….sommes nous prets NON on a été bien formaté

    répondre
  6. chouki

    Ce qui m’a interpelé c’est l’intention des « responsables », décideurs/payeurs/attributeurs, de faire transiter le KK (c’est une image) de la haute-Moselle depuis le col de Bussang jusqu’ après le Thillot.
    Environ 16 km de canalisations bétons.
    Ce qui m’a surpris c’est l’avis contraire exprimé du bout des lèvres par le représentant de L’Etat.
    De là conclure à un éventuel partage d’un juteux gâteau de subventions puis de rapports financiers communaux pérennes il n’y a qu’un pas… que je ne ne franchirai pas.
    C’est flou.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.