Search
vendredi 2 déc 2022
  • :
  • :

Les prix des carburants repartent à la hausse Les Romarimontains face à la flambée des prix à la pompe

Écouter cet article
image_pdfimage_print

C’est l’une des dépenses courantes les plus importantes pour de nombreuses personnes. Et le passage à la pompe est souvent accompagné d’une note salée. Les prix des carburants repartent une nouvelle fois à la hausse après plusieurs semaines de baisse. A Remiremont comme ailleurs, les automobilistes font face à cette situation, alors que les augmentations de prix dans d’autres domaines viennent gonfler leur budget.

« On essaie de le prendre avec philosophie », affirme un automobiliste, pour qui ce n’est pas une préoccupation de premier plan. « On a pas tellement le choix ». Selon les derniers chiffres du ministère de la Transition écologique, les prix à la pompe ont pris en moyenne 6 centimes la semaine dernière. Le litre de gazole était en moyenne la semaine dernière à 1,9438 euro le litre, soit 6,2 centimes de plus en seulement sept jours. Pour l’essence, le SP95 était à 1,8658 euro (+6,35 centimes) et le SP95-E 10 à 1,8233 euro (+6,10 centimes). Pour certaines personnes, ces hausses ont un impact direct. « Les gens qui roulent avec des petits diesel, c’est eux qui payent le plus », affirme un automobiliste à la station essence. L’importance des taxes prélevées est évoquée. Une situation qui demeure compliquée malgré la remise de 15 à 18 centimes TTC par litre à la pompe mise en place par le gouvernement et qui doit s’appliquer jusqu’au 31 juillet. « Comme le prix continue à remonter… », cela fait peu de différence. Le gouvernement travaille sur une mesure de soutien davantage ciblé sur les gros rouleurs et les ménages modestes.

[gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="343736,343735,343734"]

C’est l’une des dépenses courantes les plus importantes pour de nombreuses personnes. Et le passage à la pompe est souvent accompagné d’une note salée. Les prix des carburants repartent une nouvelle fois à la hausse après plusieurs semaines de baisse. A Remiremont comme ailleurs, les automobilistes font face à cette situation, alors que les augmentations de prix dans d’autres domaines viennent gonfler leur budget.

« On essaie de le prendre avec philosophie », affirme un automobiliste, pour qui ce n’est pas une préoccupation de premier plan. « On a pas tellement le choix ». Selon les derniers chiffres du ministère de la Transition écologique, les prix à la pompe ont pris en moyenne 6 centimes la semaine dernière. Le litre de gazole était en moyenne la semaine dernière à 1,9438 euro le litre, soit 6,2 centimes de plus en seulement sept jours. Pour l’essence, le SP95 était à 1,8658 euro (+6,35 centimes) et le SP95-E 10 à 1,8233 euro (+6,10 centimes). Pour certaines personnes, ces hausses ont un impact direct. « Les gens qui roulent avec des petits diesel, c’est eux qui payent le plus », affirme un automobiliste à la station essence. L’importance des taxes prélevées est évoquée. Une situation qui demeure compliquée malgré la remise de 15 à 18 centimes TTC par litre à la pompe mise en place par le gouvernement et qui doit s’appliquer jusqu’au 31 juillet. « Comme le prix continue à remonter... », cela fait peu de différence. Le gouvernement travaille sur une mesure de soutien davantage ciblé sur les gros rouleurs et les ménages modestes.



10 réactions sur “Les prix des carburants repartent à la hausse

  1. John

    Et bien, il fallait faire le bon choix aux dernières élections. N’allez pas pleurer, on voit bien que vous adorez donner le bâton pour vous faire taper dessus. Vous avez aimé vous faire injecter un jus expérimental , vous faire terroriser par nos politiques et conseil scientifique, vous avez adoré quand les prix ont augmenté et encore mieux sur les carburants, vous vous êtes délecté de l’acharnement sur la Russie, vous avez aimé que l’on utilise votre argent pour donner des armes à l »Ukraine, aux Ukrainiens ( qui ont tout ce qu’ils veulent alors que l’on laisse crever les soignants Français suspendus), que l’on utilise votre argent pour les cabinets conseils inutiles et les labos pour nous pondre des vaccins inefficaces….
    Quelle peuple !

    répondre
    1. Platon

      (Les ukrainiens ont tout ce qu ils veulent)
      C est vraiment d un goût douteux!
      John prends des vacances
      À Marioupol par exemple

      répondre
    2. Désolé

      Savez-vous au moins ce que le verbe crever veut dire John ? Un petit stage en Ukraine et vous en auriez une petite idée avec un petit passage dans un stalag russe où là on ferme sa gu… ou c’est la disparition avec un produit autrement expérimental !!!!!

      répondre
  2. nanou

    tres bien dit jhon maintenant faire le bon choix aux legislatives pour essayer de coupé l’herbe sous le pied a cet individus assoiffé de frics

    répondre
  3. chouki

    En France ce n’est pas le pétrole qui manque, ce sont les raffineries…. Merci qui ?
    (« Jacquie et Michel » c’est seulement pour pomper le brut)

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.