Search
mercredi 18 mai 2022
  • :
  • :

Remiremont commémore l’Armistice du 8 mai 1945

image_pdfimage_print

DSC_0558

Le 8 mai 1945, l’Allemagne dirigée par Adolf Hitler et son parti socialiste-national capitulait, signant la fin de la Seconde Guerre Mondiale sur le continent européen. Une journée historique fériée, et commémorée à travers toute la France. Ce dimanche matin, à Remiremont a eu lieu une célébration de la fin de la guerre et de la victoire des alliés. Un hommage aux anciens combattants et victimes de la Seconde Guerre Mondiale. Bien évidemment, en ce jour de souvenir, et aussi de célébration de la paix, le conflit actuellement en cours à l’Est du continent a été plusieurs fois évoqué. 

Cette journée de commémoration a commencé à l’église Abbatiale, avec une messe à la mémoire des victimes civiles et militaires de toutes les guerres. A la fin de la célébration, l’abbé Claude Durupt a lu une célèbre prière de Saint-François d’Assise, dont voici un extrait : « Seigneur, fais de moi un instrument de ta paix. Là où est la haine, que je mette l’amour. Là où est l’offense, que je mette le pardon. Là où est la discorde, que je mette l’union. Là où est l’erreur, que je mette la vérité. Là où est le doute, que je mette la foi. Là où est le désespoir, que je mette l’espérance. Là où sont les ténèbres, que je mette la lumière. Là où est la tristesse, que je mette la joie ».

Vers dix heures, des romarimontains se sont rassemblés devant la mairie, sur la place Christian Poncelet. Un détachement de la 13ème compagnie du 1er régiment de Tirailleurs d’Épinal était présent, ainsi que des Sapeurs-Pompiers l’Orchestre d’Harmonie de Remiremont, du club de Twirling, des associations patriotiques et des élèves d’écoles romarimontaines. Le Maire Jean Benoît Tisserand et le président du Conseil Départemental François Vannson ont pris la parole. Des écoliers ont lu des textes en soutien aux Ukrainiens. Puis un cortège a été formé pour se rendre au monument aux morts et au cimetière, afin d’y déposer des gerbes de fleurs.




6 réactions sur “Remiremont commémore l’Armistice du 8 mai 1945

  1. chouki

    Une cérémonie pour ne pas oublier ?
    Ne pas oublier ? Vraiment ?
    Une guerre, une vraie guerre, est à 1400 km de Strasbourg. C’est pas loin.
    On est prêt ?
    Ou on continue de se priver de tout ce qu’il faudrait d’utile et d’efficace sur les « conseils » de quelques illuminés (qui seront les premiers à s’enfuir) pour au moins se défendre ?

    répondre
      1. chouki

        Au hasard… on a 3 à 4 jours de munitions pour défendre la République possiblement attaquée par un fascisme venu de l’est, la France fait fabriquer ses munitions de 5.56 par Israël, ses fusils par l’Allemagne, les « Leclercs » sont débarqués au Liban sans obus et la France en a racheté aux arabes, interdiction des armes trop « létales » comme les mines ou les roquettes à charges multiples, « vive la paix, à bas la guerre »,..
        (Pour la fuite c’était pour Thorez Maurice qui à la fin forcée du pacte communistes signé avec l’Allemagne nazie et le sabotage, subversion, démobilisation des armées françaises s’est enfui en URSS)…. etc. etc.
        Stop ou encore ?

        répondre
  2. nanou

    commemorais quoi alors que tout les magasins sont ouverent aucun respect pour les gens qui ont ete au front pour la liberté a elle est belle notre france pourrie par le fric

    répondre
  3. arrête !

    tiens.. revoilà nanou :)
    vous sortez de convalescence mais apparemment vous n’avez pas encore récupéré totalement ! ( l’écriture est un peu .. comment dire .. hasardeuse :) )

    répondre
  4. 123SOLEIL

    Pour la forme : essayons la phonétique. C’est un peu plus compréhensible. Pour le fond : il y a matière à réflexion. Il faut bien admettre que pour les nouvelles générations : devoir de mémoire, connais pas.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.