Search
lundi 27 juin 2022
  • :
  • :

Urgences pédiatriques : le collectif « Parents en colère » organise une rencontre devant l’hôpital « Nous souhaitons alerter sur les désagréments et dangers occasionnés par cette décision »

image_pdfimage_print

hopital remiremont

Suite à la décision prise par la direction du Centre Hospitalier de fermer les urgences pédiatriques le soir et les week-end, le collectif « Parents en colère » organise une rencontre à l’hôpital de Remiremont ce jeudi 19 mai à partir de 14h.

« Nous souhaitons alerter sur les désagréments et dangers occasionnés par cette décision », affirme le collectif, qui souhaite aussi continer « à sensibiliser sur l’aberration des mesures sanitaires instaurées en milieu hospitalier ». L’équipe de « Parents en colère souhaite aussi apporter son soutien à tous les soignants qui « travaillent depuis plus de deux ans dans des conditions déplorables », depuis plusieurs années. « Notre système de santé se dégrade de jour en jour. Il est temps d’agir ! Et vite ! Nous sommes tous concernés ! ». Le collectif appelle également à une mobilisation devant l’hôpital Émile Durkheim d’Epinal, ce endredi 20 mai, à partir de 14h30.




13 réactions sur “Urgences pédiatriques : le collectif « Parents en colère » organise une rencontre devant l’hôpital

  1. John

    Collectif anti-vax !
    Mais vous êtes malade OMG !
    Vous êtes un destructeur de notre service de santé qui profite d’argument stupide.
    Anti-vax, pfff ! Quelle bêtise humaine de votre part.
    Vous êtes un Anti-service de santé et vous serez le premier à pleurer et râler lorsque vous aurez besoin des services urgents ou pas de santé pour sauver votre peau ou celle de vis proches, à moins que vous aillez des relations, ce qui ne m’étonnerait pas au vu de votre argument irrespectueux d’autruis. Seriez vous un politicomedecin ? Une personnalité influente avec des relations passe-droit ? Un trouillard opportuniste qui reste planté devant les infos, tv, radio, canards…ou un bon gros beauf !

    répondre
    1. Lulu

      hé ben…  » Mr John  » , il ne faut pas vous contredire sous peine de recevoir une pluie d’insultes gratuites ! et en plus vous vous permettez de donner des leçons de savoir vivre .. LOL :)
      Votre jumeau  » Anatole  » est pas mal aussi dans son genre : il donne des leçons d’utilisation d’internet pour ne pas se faire avoir … lui qui surfe 24h24h sur des sites de Fakes News pour après pouvoir s’empresser d’inonder les réseaux sociaux avec ses théories fumeuses et ses liens tout aussi nuls !

      Vous me faites une belle paire tous les 2 ….

      répondre
      1. Anatole

        lulu, faut pas discuter avec les cons. ça les instruits. pour ça pas utile de fournir un lien de ré-information, scotchés perfusés par les TV qu’ils sont. Anatole n’a pas la fibre et n’est pas sur les réseaux sociaux non plus. Les autres Anatole ont accès aux réseaux, sans aucun doute. Vous en racontez des conneries .Ne forcez pas trop avec les booster, on va vous y convier ; ça peut vite faire un caillot, et si les urgences sont rideaux, vous imaginez

        répondre
    2. OMG

      ils ont quand même fondé leur collectif sur la lutte contre la vaccination et le masque d’après leur page facebook.
      Pour le reste je vous laisse à vos extrapolations sur les opinions.

      répondre
  2. Anatole

    quand sort une information, le souci majeur de l’informé est de focaliser sur l’identité de l’informateur, bien le ranger dans sa case. . Etablir une fixation sur l’identité de l’informateur n’aidera pas à solutionner des problèmes qui additionnés n’en font plus qu’un géant . Faut cesser avec ça ! Printemps 2022, je le dis le plus gentiment à tous: Prenez les informations là où elles sont: larguez les propagandes, ouvrez vos esprits .Oui, nous sommes divins et savons nous diriger sans haut parleurs. En matière de sciences , santé, thérapie, vaccinations: ça fait 1 an et demi qu’on a fait des injections . Les patients n’ont pas besoin d’être culpabilisés, les autres ostracisés, bien vivants, inclus. Certains sont mal, d’autres sont partis. Quand le pyromane crie au feu, il est vite reconnu .En santé , aujourd’hui . Tout le monde a à peu près tout compris. Il est temps d’aller à l’essentiel, du consensuel après synthèse . Quand les vallées seront peuplées des venus d’ailleurs , parce que la saison touristique , la météo invitent, les services de santé , c’est certain seront à dure épreuve. Réponse : on ferme ! NON ! sauf si on veut la fin

    répondre
    1. OMG

      Ce collectif n’a pas « sorti » l’information, il a organisé une manifestation. Quand on participe à une manifestation il faut en connaitre un minimum sur l’organisateur qui va récupérer cette participation.

      répondre
      1. daniel

        je ne vois pas le lien anti vax et défense des urgences de l hopital de toute façon anti vax ou pas le vaccin ne fonctionne pas

        répondre
        1. bob le preux.

          Sauf remettre en cause l’ensemble des chiffres fournis par les autorités de santé de chaque pays, on a constaté qu’au prorata du nombre neuf personnes sur dix dans les services de réa n’etaient pas vaccinées

          répondre
        2. Lulu

          Mr daniel est certainement un éminent scientifique pour affirmer que le vaccin fonctionne ? il serait urgent et intéressant de donner une conférence de presse pour expliquer à tous les gouvernements de la planète qu’ils se sont trompés …

          répondre
        3. christian

          vous ne voyez pas le lien ! Alors regardez les photos des manifestants devant l hôpital: que des pancartes antivax intoxiqués par l internet extrémiste.
          quant à dire que le vaccin ne fonctionne pas relève de l’aveuglement ou d une méconnaissance crasse du sujet

          répondre
  3. JOSEPHE88

    Ah que serions-nous, pauvres béotiens, sans les avis éminemment éclairés des 2 scientifiques locaux : John et Anatole.
    Ils savent tout sur tout. Juste un bémol : un peu de politesse et de respect pour ceux qui ne pensent pas comme eux. Ce serait sans doute ce qu’il convient d’appeler le respect d’autrui, enfin pour ce qu’il en reste.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.