Search
lundi 4 juil 2022
  • :
  • :

Qualité des eaux de baignade 2022 : 95 % des sites de baignade sont de bonne qualité dans le Grand Est

image_pdfimage_print

bouzey-plage-baignade (6)Pour permettre au public de trouver un environnement de baignade de qualité, l’ARS Grand Est organise le contrôle des sites de baignade de notre région et publie chaque année un classement1 de la qualité des eaux de ces sites. Ces contrôles visent à prévenir l’exposition des baigneurs aux différents risques sanitaires liés à la baignade. Le classement montre que 95 % des sites de baignade disposent d’une eau de bonne qualité au regard des normes européennes. Le site du lac de Bouzey affiche par exemple 3 étoiles pour un excellente qualité de l’eau. 

qualite-des-eaux-de-baignade-bouzeyQualité des eaux de baignade en Grand Est : le classement des sites

Il est établi en fonction des résultats de prélèvement des 4 dernières années (2018 à 2021). Ce mode de classement est représentatif de la qualité de l’eau du site et de sa réelle vulnérabilité naturelle. Sur les 74 lieux de baignade naturelle déclarés dans les 10 départements du Grand Est (et dont l’accès n’est pas réservé à l’usage exclusif de la clientèle de certains établissements), ce classement montre pour l’année 2021 que :

66 sont classés en excellente qualité

4 sont classés en bonne qualité

1 est classé en qualité suffisante

2 sont classés en qualité insuffisante

Le contrôle sanitaire des sites de baignade réglementés

Pour évaluer la qualité des eaux, les sites réglementés sont régulièrement surveillés par les équipes de l’ARS et les exploitants des sites de baignade. Le contrôle sanitaire de l’ARS porte sur la recherche de germes témoins de contamination fécale (Escherichia Coli et les entérocoques intestinaux) et de certains paramètres physico-chimiques. Il pourra être renforcé, en particulier sur les sites pour lesquels une vulnérabilité à des pollutions naturelles (cyanobactéries…), accidentelles ou chroniques, aurait été mise en évidence notamment dans les profils de baignade.

Si la sécurité sanitaire des baigneurs n’est pas assurée, l’ARS peut demander temporairement la fermeture des sites de baignades pour rechercher les causes de pollution. L’exploitant du site de baignade quant à lui réalise quotidiennement une surveillance de la qualité de l’eau (observations, analyses physico-chimiques) et veille à l’absence de risque sanitaire pour les usagers.

Pour rappel, il appartient aux exploitants des sites de baignades de décider de la date d’ouverture de leur site pour la saison estivale 2022, d’organiser les conditions d’accueil du public et de déclarer la baignade auprès de l’ARS.

Ensuite, l’ARS recense l’ensemble des déclarations d’ouverture en début de saison et diligente les analyses de contrôle de la qualité de l’eau avant l’ouverture et tout au long de la saison.

Les sites réglementés doivent être privilégiés pour la pratique de la baignade en milieu naturel

Les sites non réglementés ne font pas l’objet d’un contrôle sanitaire. Pour la santé et la sécurité des usagers, leur fréquentation est formellement déconseillée : des arrêtés municipaux peuvent en interdire l’accès. Ce sont en effet des sites où les risques sanitaires de contamination des baigneurs ne sont pas maitrisés. Ces risques peuvent être accentués lors de forts épisodes de chaleurs ou d’épisodes pluvieux ou orageux.

Retrouvez la carte en ligne des sites de baignade : https://baignades.sante.gouv.fr/baignades/homeMap.do#a

Communiqué 




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.