Search
mardi 9 août 2022
  • :
  • :

Assemblée nationale : les députés votent la déconjugalisation de l’Allocation Adultes Handicapés « Une grande pensée pour toutes ces personnes qui verront leurs vies changer, à cette dignité retrouvée et à tous les beaux projets de couples qui vont pouvoir se réaliser »

image_pdfimage_print

Photos par Christophe Naegelen

Peu après minuit, dans la nuit de mercredi à jeudi, les députés ont voté plusieurs amendements visant à déconjugaliser l’Allocation Adultes Handicapés (AAH). Une décision qui réjouit évidemment Christophe Naegelen. le député de la 3ème circonscription des Vosges largement réélu lors des dernière élections législatives.

Il s’était en effet investi sur le sujet. « Un combat que je porte depuis maintenant plusieurs années notamment grâce au partage d’expériences des habitants de la circonscription que j’ai rencontré », affirme Christophe Naegelen. « Une proposition de loi déposée sous la précédente législature, une nouvelle déposée le lendemain de mon élection cette année, et finalement un amendement dans le cadre du projet de loi sur le pouvoir d’achat qui a été adopté à l’unanimité ». Pour le parlementaire, cela a pris beaucoup de temps, mais c’est enfin acté : « On peut regretter d’avoir perdu autant d’années, on peut regretter la mise en application tardive dûe à des problèmes de systèmes d’informations… Mais on peut aussi retenir le travail collectif et surtout le résultat », déclare le député. « Une grande pensée pour toutes ces personnes qui verront leurs vies changer, à cette dignité retrouvée et à tous les beaux projets de couples qui vont pouvoir se réaliser ».

295088369_489046489694125_2492702570562408234_n




7 réactions sur “Assemblée nationale : les députés votent la déconjugalisation de l’Allocation Adultes Handicapés

      1. malice

        je ne vois pas trop pourquoi vos dites ça mais bon … ceux qui ne veulent pas une augmentation de leurs AAH peuvent aussi ne pas demander un réajustement, hein ?

        répondre
  1. John

    Pensons aussi à la dignité des soignants suspendus qui n’ont absolument RIEN ! Ni paie, ni chômage , ni allocations, ni droit au chômage ! En fait ils ne sont plus rien juste parcequ’ils ont dit NON à un vaccin en AMM qui ne marche pas et c’est leur choix !
    Les caprices de notre gouvernement torture ses citoyens suspendus ou non juste pour avoir le dernier mot et ne pas avouer ses erreurs comme un enfant qui ne veut pas avouer ses conneries.
    Honte à notre gouvernement, honte à notre conseil scientifique, honte à nos labos, honte à la France !

    répondre
    1. malice

      tiens .. le john est de retour en John !
      toujours en boucle avec son vaccin, son covid et son renvoi de l’hôpital …

      vous allez être content, un projet est en débat actuellement pour la réintégration des soignants non vaccinés mais je pense que vous n’êtes pas en été de reprendre pour l’instant :)

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.