Search
vendredi 19 août 2022
  • :
  • :

Bussang : toutes premières représentations de Hamlet au Théâtre du Peuple Le classique de William Shakespeare ouvre la saison estivale

image_pdfimage_print

Ce vendredi, c’était le moment de la répétition générale pour la troupe du Théâtre du Peuple, à Bussang. Du 30 juillet au 3 septembre, la célèbre pièce « Hamlet » de William Shakespeare sera présentée aux spectateurs, l’après-midi, dans cette salle si particulière au cœur des Vosges. A la mise en scène et à la scénographie, on retrouve Simon Delétang.

Au théâtre comme en musique il y a des grands tubes, les incontournables. Celui qui reste en tête de ce classement depuis des siècles, c’est bien Hamlet ! Pourtant, c’est la première fois qu’ilest représenté à Bussang, sur la grande scène du Théâtre du Peuple. « Mettre en scène Hamlet aujourd’hui, c’est mettre en scène l’histoire du Théâtre », affirme Simon Delétang. « Je n’ai jamais eu le fantasme, comme de nombreux collègues, de m’attaquer à Hamlet », explique le metteur en scène. « Je n’ai jamais eu envie de revendiquer ma lecture, mon Hamlet. Je le fais aujourd’hui par nécessité pédagogique et poétique. Rares sont les mises en scène de cette pièce qui ne sont pas des adaptations pour quatre ou cinq interprètes ou dans lesquelles l’exégèse prend le pas sur la fable. Comme si on n’osait as affronter ce monstre ».

« Le roi du Danemark, père d’Hamlet, est mort récemment. L’oncle d’Hamlet Claudius a remplacé le roi défunt1, et, moins de deux mois après, a épousé Gertrude, sa veuve. Le spectre du roi apparaît alors et révèle à son fils Hamlet qu’il a été assassiné par Claudius. Hamlet doit venger son père. Pour mener son projet à bien, il simule la folie ».

Le choix a été fait de ne pas historiciser cet Hamlet, mais plutôt de « créer du mouvement. Que l’élégance des déplacements contraste avec l’enlisement de la pensée et l’inaction. Créer un cadre propice à la mise en valeur du drame et des interprètes ». Hamlet est une œuvre placée sous le signe de la mort, de la vengeance, de la vanité et c’est en cela qu’elle est profondément poétique. La forêt de Bussang est le cadre idéal de ce projet où la force des images scéniques rejoindront la puissance des mots. Et l’œuvre présentée offre quelques beaux tableaux, très purs. Les spectateurs y trouveront sans doute de belles émotions, quelques sourires.

Il fallait pour cet évènement réunir une grande troupe, ce sera celle de Bussang, composée traditionnellement d’artistes professionnels et amateurs et c’est le comédien Loïc Corbery, sociétaire de la Comédie-Française qui incarne Hamlet. L’enjeu de cette épopée autour de la figure de Hamlet est d’offrir un chemin jusqu’à Hamlet-machine. « Pour la première fois en France, les deux œuvres seront présentées dans la continuité et pourront ainsi s’éclairer l’une au contact de l’autre », affirme Simon Delétang. Hamlet-machine est la version contemporaine de Hamlet avec une touche d’humour et de folie politique du XXe siècle. Enfin nous retrouverons l’interprète de Hamlet, seul, pour un face-à-face intimiste avec le spectacle « Hamlet, à part ».




2 réactions sur “Bussang : toutes premières représentations de Hamlet au Théâtre du Peuple

  1. laurent béria

    Le peuple est-il prêt ?
    Ou faut-il réserver les évanouissements d’admiration de circonstance à la « nomenklatura » parisienne et quelques copies locales ?

    répondre
  2. Lucas

    ça donne envie , le décor ; les réjouissances d’un après midi dans ce monde difficile va donner du baume au coeur dans ce théâtre magnifique ; des têtes de morts en décor on va vraiment rire , les metteurs en scène ont le vagal âme c’est l’après covid mais on a besoin d’autres choses

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.