Search
jeudi 18 août 2022
  • :
  • :

Le Premier ministre Elisabeth Borne est en visite dans les Vosges

image_pdfimage_print

Photos par Préfet des Vosges

Le Premier Ministre Elisabeth Borne est actuellement en visite dans les Vosges, en présence notamment de Stanislas Guerini, ministre de la Transformation et la Fonction publiques et de Dominique Faure, secrétaire d’État chargée de la Ruralité.

Ce membres du gouvernement ont rejoint les Vosges à l’occasion d’un déjeuner avec le Préfet des Yves Seguy, le président des maires ruraux de France, Michel Fournier, les élus locaux, les parlementaires, et des acteurs du territoire à Châtenois. Au programme des échanges, les thématiques suivantes : l’emploi et la ruralité, l’aménagement du territoire, l’accessibilité des services publics, la transition écologique et énergétique. Elisabeth Borne se rend également aujourd’hui à Saint-Dié-des-Vosges. Cette visite ministérielle s’inscrit dans le cadre du programme « Action Coeur de Ville », qui a été lancé nationalement le 18 avril 2018, lors de la venue du président de la République Emmanuel Macron dans la cité déodatienne. Pour rappel, Elisabeth Borne était déjà venue à Saint-Dié-des-Vosges le 1er juillet 2019, alors qu’elle occupait la fonction de ministre des Transports, pour la signature de la convention actant la réouverture de la ligne ferroviaire entre Epinal et Saint-Dié-des-Vosges.




18 réactions sur “Le Premier ministre Elisabeth Borne est en visite dans les Vosges

      1. FanFan88

        Cela paraît évident. Toutes les décisions macroniennes vont à l’encontre de l’intérêt du pays et du peuple français. Atlantisme forcené, européisme délirant, compromission intégrale au capitalisme mondialisé, etc… Il suffit de regarder ses ministres et toutes les casseroles qu’il traîne pour comprendre qu’ Orwell aurait vraiment adoré la France 2022… Bon courage à tous pour les 5 prochaines années.

        répondre
          1. anatole

            Si on dit la vraie vérité , celle qui est taguée « FAKE » en majuscules, c’est vrai qu’on risque la censure . La Doxa donne le la . 483 millions de subventions aux médias diapason pour éviter les bavures. Les Avions et on me dit que la flotte s’est agrandie , Le balai des voitures de ministres en déplacements , les discours des parleurs qui sonnent juste à l’oreille des anesthésiés, tout ça fait partie d’un folklore . Dans la vraie vie on ne perçoit pas le toucher de ce que celui à la tribune avait promis. Après 4 trs de scrutin on a vu que la cohésion s’est applaudit pour un vote dont personne n’attendait rien. sauf peut être quelques pensionnés crédules peu nombreux. Le mandaté appuie sur le champignon. Nous n’en sommes qu’à un aperçu de mandat phase II . Les ministres vont dans les départements dire que tout va aller mieux . On devine. Si on écrit en juillet ce qui sera cet automne on sera censuré. On aimerait que les gens comprennent . ça vient tout doucement . Oui !

  1. JOSEPHE88

    Le déni de démocratie est aussi invalidant que le soleil et la chaleur. Courage, cher FanFan88, le mandat MACRON sera bien moins long et réducteur que le mandat POUTINE.

    répondre
    1. 123SOLEIL

      La vulgarité n’est pas très judicieuse : seul le vote aurait été la bonne méthode. Mais pour cela, il faut faire un petit effort et se déplacer plutôt que de baver sur les réseaux dits sociaux.

      répondre
  2. Nanou

    cœur de ville et les villages ? mais mme la ministre , vous ne pensez pas que le commerce devient fou ? TOUT LE MONDE SE BOUFE LA TRONCHE , c’est plus de la concurrence mais de la folie on s’enfile vers des créneaux porteurs et ça coince pour les coeurs de villes villages ; comment voulez vous remettre du commerce en ville et rural quand on voit le cirque que c’est ,, il faut en vivre mais arrêter de faire tout et n’importe quoi sans compter serrer le kiki à tous ces indépendants qui se lancent dans le commerce pour faire revivre les centres villes , sans compter s’occuper des pas de porte en ruine qui l’a fou moche et sans compter ceux qui n’en font rien ; et aider aussi pour les ravalements de façades pour tous , ça redonnerait des villages, villes plus agréables .Bcp sont des villages dortoirs et on n’a plus vraiment donner le gout d’acheter en petit magasin ; la concurrence est là le pouvoir d’achat aussi rien n’est fait pour arranger les choses .

    répondre
  3. Framboise

    Depuis trois décennies au moins les zones commerciales se développent… c’est un peu tard…mais attendons de voir ce que ça va donner avant de râler

    répondre
  4. anatole

    j’ai lu qq commentaires de gens pleins de bonnes intentions, pensées justes. Le truc qui ruine les meilleures analyses : c’est l’ignorance de la puissance de feu des globalistes . Nous vivons la seconde phase d’un mandaté mondialiste . Qui rêve de résultats aux élections doit s’informer . Rien que le bazar aux US est juste en voix de divulgation de la réalité . Allez chercher par vous même les vérités . Souvenons nous de ce que disait Marie Laforêt .

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.