Search
vendredi 9 déc 2022
  • :
  • :

La gendarmerie des Vosges lutte contre le fléau des rodéos urbains

Écouter cet article
image_pdfimage_print

300312955_438257858340319_2422389572481222327_n

Photo par Gendarmerie des Vosges 

La gendarmerie des Vosges lutte contre le fléau des rodéos urbains en conduisant tous les jours des opérations sur les territoires les plus exposés. La pratique du rodéo urbain est un délit passible d’un an de prison, de 15.000 euros d’amende et le véhicule ou le motocycle peut être confisqué.

Les peines sont amplifiées si des circonstances aggravantes sont réunies, telles que : conduite sous l’emprise de l’alcool, de stupéfiants, etc. Cette délinquance de zone urbaine en pleine expansion s’étend désormais à certaines campagnes et constitue une nuisance pour les habitants. Pour lutter contre les rodéos urbains, une technique controversée est en débat : il s’agit du « choc tactique ». Depuis 2018, la police londonienne utilise cette technique pour appréhender les voleurs qui sévissent à moto dans la capitale anglaise, selon 20 minutes : « Cette technique, qui nécessite une formation obligatoire pour les forces de l’ordre, permet de mettre fin à une poursuite avec un deux-roues en « établissant un contact délibéré » entre le véhicule de police et la moto du suspect. »

300312955_438257858340319_2422389572481222327_n Photo par Gendarmerie des Vosges 

La gendarmerie des Vosges lutte contre le fléau des rodéos urbains en conduisant tous les jours des opérations sur les territoires les plus exposés. La pratique du rodéo urbain est un délit passible d'un an de prison, de 15.000 euros d'amende et le véhicule ou le motocycle peut être confisqué.

Les peines sont amplifiées si des circonstances aggravantes sont réunies, telles que : conduite sous l’emprise de l’alcool, de stupéfiants, etc. Cette délinquance de zone urbaine en pleine expansion s'étend désormais à certaines campagnes et constitue une nuisance pour les habitants. Pour lutter contre les rodéos urbains, une technique controversée est en débat : il s’agit du « choc tactique ». Depuis 2018, la police londonienne utilise cette technique pour appréhender les voleurs qui sévissent à moto dans la capitale anglaise, selon 20 minutes : « Cette technique, qui nécessite une formation obligatoire pour les forces de l’ordre, permet de mettre fin à une poursuite avec un deux-roues en « établissant un contact délibéré » entre le véhicule de police et la moto du suspect. »



19 réactions sur “La gendarmerie des Vosges lutte contre le fléau des rodéos urbains

  1. SFR

    en France ( devenu le pays de tous les droits et de toutes les liberté mais d’aucun devoir .. ) si jamais on appliquait cette technique du choc tactique pour arrêter ces rodéos on aurait des émeutes dans la rue à chaque fois organisées par les amis et la famille des délinquants appréhendés ! et si malheureusement il y avait blessures graves ou décès … ces émeutes dureraient des jours avec des marches  » blanches  » , des manifestations de plusieurs associations mais surtout des violences terribles pour finir avec la mise en accusation des forces de l’ordre !
    Le slogan  » Force doit rester à la loi  » n’est qu’un vœux pieux chez les politiques car à force de laisser faire depuis bien trop longtemps on s’aperçoit que de faire respecter la loi dans certains endroits c’est pas bon pour la paix sociale !!

    répondre
    1. à ke kuku.

      Pour éviter tout ça, la solution c’est de toucher le porte monnaie.
      Suspension des aides sociales pour une durée à determiner selon le niveau d’infraction.
      Le comble de la sodomie, c’est de subventionner des voyoux.

      répondre
      1. Olivier Bedel

        Qu’est ce qu’on se poil en lisant Gérardmer info. Ainsi, pour le bien nommé ke kuku, « le comble de la sodomie, c’est de subventionner ces voyoux » Carrément ! On se demande où vous allez chercher des expressions aussi poétiques.
        Pourriez- vous approfondir ? Le terme est un peu éculé. Il aurait été plus clair de procéder par analogie :-)
        Remarquez vaut peut-être mieux ça que l’inverse,  » Le comble de ces voyoux serait de subventionner la, comment vous dites déjà ?
        Mais quelle classe cher ke kuku. Quelle classe. Et qu’elle culture… :-)

        répondre
        1. à ke kuku.

          Comprend qui veut….
          Image certes un peu triviale qui je l’avoue peut heurter les convictions profondes d’un socio démocrate à oeuilléres ( pléonasme ).

          répondre
          1. Olivier Bedel

            « Un socio démocrate à oeillères ».
            Mais quel talent !
            Mais où va-t-il chercher tout ça.
            Une plume ce que culcul, une plume dans quoi ???

  2. LM88

    Dans le Grand Est, un pratiquant de rodéo a été condamné à 4 mois de prison avec sursis !
    On est à des années-lumières d’une peine d’un an de prison ferme et 15000 € d’amende..

    répondre
  3. Schmit

    Ces jeunes désœuvrés font leur kéké sur leur mob parce qu’ils savent bien que les politiques n’ont plus autorité… Cela les fait bien marrer…
    Quand la police fait son boulot, cela ne suit pas derrière… et aucune sanction n’est appliquée… Si ! juste pour les policiers qui sont mis en examen juste pour se défendre…

    répondre
  4. NOUNOURS

    mon cousin au luxembourg m’ a signalé que celui qui fait de la trotinette sur le trottoir c’est 1200 € l’amende. (luxembourg-ville)
    Un couple allemand en résidence secondaire dans les vosges me disait début Août chez eux des gens pris entrain de remplir la piscine 15000€ l’amende.
    Chez nous c’est soit le téléphone en voiture ou l’exès de vitesse qui est controlé le reste on s’en fou

    répondre
  5. Benito

    Mais euhhhhhhh pourquoi parle-t-on que de rodéos URBAINS ?
    Moi, je suis victime de l’insécurité et des nuisances de rodéos RURAUX et tout le monde s’en bat !

    répondre
  6. lili

    nous sommes dans une société de violence, qui ne va pas évoluer dans le bon sens ; elle devient complètement cinglée dans tous les domaines .les réseaux sociaux n’arrangeront pas les choses mais en autorisant tout et n’importe quoi on voit où ça mène .Le taux de violence physique verbale va en augmentation ,, il n’y a plus de limite mais le sens du respect part en vrille de plus en plus .

    répondre
  7. ROBERT

    Dimanche 21 Août à 15h00 parking de la zone commerciale de la Croisette à Gérardmer 3 motards ou ( 3 connards) ont traversé dans sa longueur cette zone sur roue arrière à très grande vitesse et en cadeau les DECIBELS !!
    La Perle des Vosges est concernée comme les autres villes !!
    Merci aux autorités de faire respecter l’ordre.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.