Search
samedi 3 déc 2022
  • :
  • :

Plombières : salle comble pour l’avant-première de la série « Les Combattantes » Une partie des figurants était présente au cinéma

Écouter cet article
image_pdfimage_print

306320565_2265173740324744_4069737558275458419_n

Photos par Cinéma de Plombières

Salle comble ce samedi soir à au cinéma de Plombières pour la soirée de la projection des deux premiers épisodes de la série « Les Combattantes », diffusée prochainement par TF1. Une partie des figurants est montée sur scène. Le tournage du programme s’est déroulé du 12 mai au 13 juillet 2021 dans la région Grand Est, et notamment à Plombières-les-Bains, à la Manufacture royale de Bains-les-Bains, à Senones.

Les deux premiers épisodes été diffusés en avant-première au cinéma de Plombières. La série de huit épisodes de 52 minutes est réalisée par Alexandre Laurent, écrite par Cécile Lorne et Camille Treiner, avec la collaboration d’Alexandre Laurent, et d’après une idée originale de Cécile Lorne. Elle est produite par Quad Drama, Iris Bucher, en coproduction avec TF1. Au casting, on retrouve notamment Audrey Fleurot, Julie de Bona, Camille Lou et Sofia Essaïdi. Mais aussi Laurent Gerra, Tom Leeb, ou encore Sandrine Bonnaire.

Voici l’histoire de la série :

« Septembre 1914. Depuis quelques semaines, les combats font rage. Dans un petit village de l’Est de la France, à quelques kilomètres de la zone allemande, quatre femmes se retrouvent projetées au cœur de l’horreur : Marguerite (Audrey Fleurot), prostituée parisienne aussi mystérieuse que flamboyante que l’on soupçonne d’être une espionne ; Caroline (Sofia Essaïdi), épouse de Victor Dewitt, propriétaire d’une usine de voitures, parti au front. Elle se voit propulsée à la tête de l’entreprise familiale, défi colossal et inédit pour une femme du début du siècle ; Agnès (Julie de Bona), mère supérieure d’un couvent réquisitionné et transformé en hôpital militaire. Dépassée par l’afflux de blessés, Agnès est de plus tourmentée et questionne ses choix de vie ; et Suzanne (Camille Lou), jeune infirmière féministe en cavale depuis un avortement qui a mal tourné… Elles sont Les Combattantes : quatre femmes exceptionnelles qui durant huit épisodes traverseront un moment intense et tragique de l’Histoire de France ».

306320565_2265173740324744_4069737558275458419_n Photos par Cinéma de Plombières

Salle comble ce samedi soir à au cinéma de Plombières pour la soirée de la projection des deux premiers épisodes de la série « Les Combattantes », diffusée prochainement par TF1. Une partie des figurants est montée sur scène. Le tournage du programme s’est déroulé du 12 mai au 13 juillet 2021 dans la région Grand Est, et notamment à Plombières-les-Bains, à la Manufacture royale de Bains-les-Bains, à Senones.

Les deux premiers épisodes été diffusés en avant-première au cinéma de Plombières. La série de huit épisodes de 52 minutes est réalisée par Alexandre Laurent, écrite par Cécile Lorne et Camille Treiner, avec la collaboration d’Alexandre Laurent, et d’après une idée originale de Cécile Lorne. Elle est produite par Quad Drama, Iris Bucher, en coproduction avec TF1. Au casting, on retrouve notamment Audrey Fleurot, Julie de Bona, Camille Lou et Sofia Essaïdi. Mais aussi Laurent Gerra, Tom Leeb, ou encore Sandrine Bonnaire. Voici l’histoire de la série : « Septembre 1914. Depuis quelques semaines, les combats font rage. Dans un petit village de l’Est de la France, à quelques kilomètres de la zone allemande, quatre femmes se retrouvent projetées au cœur de l’horreur : Marguerite (Audrey Fleurot), prostituée parisienne aussi mystérieuse que flamboyante que l’on soupçonne d’être une espionne ; Caroline (Sofia Essaïdi), épouse de Victor Dewitt, propriétaire d’une usine de voitures, parti au front. Elle se voit propulsée à la tête de l’entreprise familiale, défi colossal et inédit pour une femme du début du siècle ; Agnès (Julie de Bona), mère supérieure d’un couvent réquisitionné et transformé en hôpital militaire. Dépassée par l’afflux de blessés, Agnès est de plus tourmentée et questionne ses choix de vie ; et Suzanne (Camille Lou), jeune infirmière féministe en cavale depuis un avortement qui a mal tourné… Elles sont Les Combattantes : quatre femmes exceptionnelles qui durant huit épisodes traverseront un moment intense et tragique de l’Histoire de France ». [gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="353497,353492,353490,353489,353493,353488,353487,353494,353491,353496,353495"]



3 réactions sur “Plombières : salle comble pour l’avant-première de la série « Les Combattantes »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.