Search
dimanche 4 déc 2022
  • :
  • :

Saint-Maurice : il y a 141 ans… sur les traces de Charles Hubler

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Il y a un peu plus d’une semaine, Rigollet Thierry et Laplaze Pierre accueillaient à Saint-Maurice-Sur- Moselle les descendants de Charles Hubler, pour un petit pèlerinage sur les traces de leur aïeul. L’occasion pour la mairie de revenir sur l’histoire de ce personnage important de l’histoire communale :

Charles Hubler, né le 8 Mars 1843 à Saint-Maurice-Sur-Moselle fut Maire de la commune de 1881 à 1907, soit 26 années de mandat au service des Fremis. Il était le fils de M. Jean-Nicolas Hubler et de Mme Marie-Thérèse Marchal. Son père était garde forestier et habitait dans la Maison Forestière du « Plein des Loges » au-dessus de la Vallée des Charbonniers, aux abords de l’ancienne route des Charbonniers. Il a été retrouvé mort à l’âge de 36 ans dans le ruisseau de la goutte du Forges au-dessus la Maison Forestière du « Plein des Loges ». 

Pour ce qui est de son fils, M. Charles Hubler s’est marié le 17 septembre 1863 à l’âge de 20 ans, toujours dans la localité. Il a uni sa destinée à celle de Mme Anne-Catherine Grisvard. Ils ont eu 8 enfants : Marie-Anna, Charles-Joseph, Marie-Célina, Charles-Jules, Charles-Jules-Joseph, Charles-Albert, Marie-Célina et Jeanne-Thérèse. Sur les 8 enfants, 5 décédèrent avant l’âge de 4 ans. Durant son long mandat de Maire, il fut à l’origine de quelques investissements au niveau de l’église « Notre Dame Des Neiges » mais aussi de la Caserne des Pompiers d’après les archives communales :

• 1883 : Installation des horloges et du mécanisme pour 2 400 F auprès de la Maison Cugumus de Nancy,

• 1890 : Finalisation de l’installation des Grandes Orgues comprenant petit et grand orgue, buffet, soufflet, console et les 76 tuyaux en façade. A cet effet, les figures situés sur les deux piliers soutenant la tribune représentant les élus du Conseil Municipal de l’époque, dont M. Hubler Charles.

• 1901 : Achat d’une pompe à incendie pour la Caserne des Pompiers.

Parallèlement à son mandat d’élu en qualité de Maire, M. Charles Hubler était Négociant en bois puis Directeur Textile aux Etablissements Burner : Tissage de la Grande Goutte ainsi qu’à la Filature du Pont de la Scierie. En plus de sa fonction de Maire et de son emploi de Directeur relatés ci-dessus, M. Charles Hubler était :

• Membre de la Chambre Consultative des Arts et Manufactures de l’arrondissement de Remiremont,

• Président d’honneur de l’Alliance Démocratique Républicaine de Saint-Maurice-Sur-Moselle,

• Ministère public auprès du Tribunal de simple police du canton de Le Thillot.

Après de longs échanges sur les nombreuses recherches réalisées par la famille Hubler, sur l’historique de la commune de Saint-Maurice-Sur-Moselle, M. Thierry Rigollet et Pierre Laplaze, effectuaient une visite de la Mairie à cette « délégation » familiale enchantée de voir ou travaillait leur arrière, arrière, arrière-grand-père. Une fois sous le porche de la Mairie, c’était au tour de l’église et notamment la tribune avec les Grandes Orgues ainsi que l’horlogerie d’être visités. Puis, les édiles ainsi que les « visiteurs du jour » toujours aussi enjoués, allaient au Domino pour voir la superbe pompe datant de 1901 avec le registre du marché d’achat apposé sur un pupitre situé à côté de la pompe. En fin de matinée, ils découvraient également la Maison Forestière du « Plain des Loges » ou résidaient Jean-Nicolas Hubler ainsi que l’ancien Tissage de la Grande Goutte et la Filature du Pont de la Scierie.

Source : Mairie de Saint-Maurice-sur-Moselle

[gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="354552,354551,354553"]

Il y a un peu plus d’une semaine, Rigollet Thierry et Laplaze Pierre accueillaient à Saint-Maurice-Sur- Moselle les descendants de Charles Hubler, pour un petit pèlerinage sur les traces de leur aïeul. L’occasion pour la mairie de revenir sur l’histoire de ce personnage important de l’histoire communale :

Charles Hubler, né le 8 Mars 1843 à Saint-Maurice-Sur-Moselle fut Maire de la commune de 1881 à 1907, soit 26 années de mandat au service des Fremis. Il était le fils de M. Jean-Nicolas Hubler et de Mme Marie-Thérèse Marchal. Son père était garde forestier et habitait dans la Maison Forestière du "Plein des Loges" au-dessus de la Vallée des Charbonniers, aux abords de l’ancienne route des Charbonniers. Il a été retrouvé mort à l’âge de 36 ans dans le ruisseau de la goutte du Forges au-dessus la Maison Forestière du "Plein des Loges".  Pour ce qui est de son fils, M. Charles Hubler s’est marié le 17 septembre 1863 à l’âge de 20 ans, toujours dans la localité. Il a uni sa destinée à celle de Mme Anne-Catherine Grisvard. Ils ont eu 8 enfants : Marie-Anna, Charles-Joseph, Marie-Célina, Charles-Jules, Charles-Jules-Joseph, Charles-Albert, Marie-Célina et Jeanne-Thérèse. Sur les 8 enfants, 5 décédèrent avant l’âge de 4 ans. Durant son long mandat de Maire, il fut à l’origine de quelques investissements au niveau de l’église « Notre Dame Des Neiges » mais aussi de la Caserne des Pompiers d’après les archives communales : • 1883 : Installation des horloges et du mécanisme pour 2 400 F auprès de la Maison Cugumus de Nancy, • 1890 : Finalisation de l’installation des Grandes Orgues comprenant petit et grand orgue, buffet, soufflet, console et les 76 tuyaux en façade. A cet effet, les figures situés sur les deux piliers soutenant la tribune représentant les élus du Conseil Municipal de l’époque, dont M. Hubler Charles. • 1901 : Achat d’une pompe à incendie pour la Caserne des Pompiers. Parallèlement à son mandat d’élu en qualité de Maire, M. Charles Hubler était Négociant en bois puis Directeur Textile aux Etablissements Burner : Tissage de la Grande Goutte ainsi qu’à la Filature du Pont de la Scierie. En plus de sa fonction de Maire et de son emploi de Directeur relatés ci-dessus, M. Charles Hubler était : • Membre de la Chambre Consultative des Arts et Manufactures de l’arrondissement de Remiremont, • Président d’honneur de l’Alliance Démocratique Républicaine de Saint-Maurice-Sur-Moselle, • Ministère public auprès du Tribunal de simple police du canton de Le Thillot. Après de longs échanges sur les nombreuses recherches réalisées par la famille Hubler, sur l’historique de la commune de Saint-Maurice-Sur-Moselle, M. Thierry Rigollet et Pierre Laplaze, effectuaient une visite de la Mairie à cette « délégation » familiale enchantée de voir ou travaillait leur arrière, arrière, arrière-grand-père. Une fois sous le porche de la Mairie, c’était au tour de l’église et notamment la tribune avec les Grandes Orgues ainsi que l’horlogerie d’être visités. Puis, les édiles ainsi que les « visiteurs du jour » toujours aussi enjoués, allaient au Domino pour voir la superbe pompe datant de 1901 avec le registre du marché d’achat apposé sur un pupitre situé à côté de la pompe. En fin de matinée, ils découvraient également la Maison Forestière du « Plain des Loges » ou résidaient Jean-Nicolas Hubler ainsi que l’ancien Tissage de la Grande Goutte et la Filature du Pont de la Scierie. Source : Mairie de Saint-Maurice-sur-Moselle



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.