Search
vendredi 9 déc 2022
  • :
  • :

Le Val d’Ajol : des grumes ont été réinstallées à l’entrée du collège La mobilisation continue pour le maintien d'un collège

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Retirées il y a plusieurs semaines, des grumes ont été une nouvelle fois installées devant le bâtiment du collège du Val d’Ajol. Elles bloquent symboliquement l’accès à l’établissement. Alors que des opérations de déménagement ont lieu ces derniers jours, cette action poursuit la mobilisation ininterrompue de nombreux habitants de la commune pour le maintien d’un collège.

Voici les motifs indiqués par le collectif « Tous unis pour un collège au Val d’Ajol » pour cette nouvelle action :

« – la non-réponse d’engagement au retour des collégiens au Val d’Ajol, de la part de tous les élus impliqués dans ce dossier « collège » ;

– un arrêté 464-2022 d’interdiction au bâtiment du collège Fleurot d’Hérival du Val d’Ajol, signé par Anne Girardin le 20/10/2022, mentionnant le rapport d’analyse du cabinet BET ADAM à l’origine de la décision de fermeture du site, qui n’est pas publiquement associé aux documents de référence ;

– la non-réponse des instances publiques à nos demandes d’accès à ce rapport d’analyse ;

– des démarches administratives demandées au collectif qui ramènent toutes au pouvoir décisionnel du CD88, assurant le rythme lent imposé au collectif ;

– un projet de « collège » non assuré au profit d’un projet de « redéploiement d’activité au Val-d’Ajol, dans l’esprit de ce qu’on a fait à La Bresse avec la Maison de la montagne. » comme le déclare M. François Vannson, écartant, de fait, un collège avec l’instruction ordinaire de la classe de 6e à la 3e, et donnant une dimension stratégique d’avenir à l’ensemble de la commune sans aucune information auprès des habitants ;

– un « comité de suivi » annoncé page 16 du Vosges Mag d’octobre 2022 dont le collectif n’a pas connaissance ;

– un projet de « réflexion portant sur le redéploiement d’activités sur le site du collège » (Vosges Mag, oct. 22, p.16) qui avance sans aucune concertation avec le collectif, ni les parents d’élèves, ni les citoyens alors que le projet de collège transitoire peine à avancer ».

[gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="356582,356583"]

Retirées il y a plusieurs semaines, des grumes ont été une nouvelle fois installées devant le bâtiment du collège du Val d’Ajol. Elles bloquent symboliquement l'accès à l’établissement. Alors que des opérations de déménagement ont lieu ces derniers jours, cette action poursuit la mobilisation ininterrompue de nombreux habitants de la commune pour le maintien d’un collège.

Voici les motifs indiqués par le collectif "Tous unis pour un collège au Val d’Ajol" pour cette nouvelle action : « - la non-réponse d'engagement au retour des collégiens au Val d'Ajol, de la part de tous les élus impliqués dans ce dossier "collège" ; - un arrêté 464-2022 d'interdiction au bâtiment du collège Fleurot d'Hérival du Val d'Ajol, signé par Anne Girardin le 20/10/2022, mentionnant le rapport d'analyse du cabinet BET ADAM à l'origine de la décision de fermeture du site, qui n'est pas publiquement associé aux documents de référence ; - la non-réponse des instances publiques à nos demandes d'accès à ce rapport d'analyse ; - des démarches administratives demandées au collectif qui ramènent toutes au pouvoir décisionnel du CD88, assurant le rythme lent imposé au collectif ; - un projet de "collège" non assuré au profit d'un projet de « redéploiement d’activité au Val-d’Ajol, dans l’esprit de ce qu’on a fait à La Bresse avec la Maison de la montagne. » comme le déclare M. François Vannson, écartant, de fait, un collège avec l'instruction ordinaire de la classe de 6e à la 3e, et donnant une dimension stratégique d'avenir à l'ensemble de la commune sans aucune information auprès des habitants ; - un "comité de suivi" annoncé page 16 du Vosges Mag d'octobre 2022 dont le collectif n'a pas connaissance ; - un projet de "réflexion portant sur le redéploiement d'activités sur le site du collège" (Vosges Mag, oct. 22, p.16) qui avance sans aucune concertation avec le collectif, ni les parents d'élèves, ni les citoyens alors que le projet de collège transitoire peine à avancer ».



5 réactions sur “Le Val d’Ajol : des grumes ont été réinstallées à l’entrée du collège

    1. Esteban

      Entièrement d’accord avec Jeannot…il faut 300 élèves pour l’ouverture d’un collège, cf le dernier conseil municipal du Val d’Ajol….comptez les petits !!

      répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.