Search
samedi 3 déc 2022
  • :
  • :

Vosges : Rémi Lesage, cofondateur de « Silence sous ma blouse », interpelle Emmanuel Macron Dans une vidéo au ton humoristique sur la « sobriété » et les économies d’énergie

Écouter cet article
image_pdfimage_print

 Capture d’écran 2022-10-07 112241

Rémi Lesage est l’un des co-fondateurs du collectif « Silence sous ma blouse », engagé depuis plusieurs années contre les violences sexuelles et sexistes au travail (VSST) dans le milieu médical. Il alerte, informe, et donne la parole aux personnes concernées par les agressions et harcèlements sexuels à l’hôpital. Dans une vidéo postée ce jeudi soir, il interpelle le président de la République Emmanuel Macron. 

Pour inciter le chef de l’Etat à agir dans le domaine des VSST et de soutenir « Silence sous ma blouse », Rémi Lesage a choisi la carte de l’humour, dans une vidéo inspirée des consignes en matière d’utilisation de l’énergie. « J’ai écouté très attentivement les recommandations pour le plan de sobriété énergétique. Je tiens à te dire que nous à Silence sous ma blouse, on est très attentif à tout ce qui nous a été donné comme conseil », affirme-t-il. « On va mettre le thermomètre plus bas que les fameux 19 degrés (…) chez moi il fait moins 8 ». Le co-fondateur de SSMB invite Emmanuel Macron, en échange en quelque sorte, à soutenir le combat du collectif. Retrouvez la vidéo ci dessous :

Suivez l’actualité du collectif sur Silence sous ma blouse.

 Capture d’écran 2022-10-07 112241

Rémi Lesage est l'un des co-fondateurs du collectif "Silence sous ma blouse", engagé depuis plusieurs années contre les violences sexuelles et sexistes au travail (VSST) dans le milieu médical. Il alerte, informe, et donne la parole aux personnes concernées par les agressions et harcèlements sexuels à l'hôpital. Dans une vidéo postée ce jeudi soir, il interpelle le président de la République Emmanuel Macron. 

Pour inciter le chef de l'Etat à agir dans le domaine des VSST et de soutenir "Silence sous ma blouse", Rémi Lesage a choisi la carte de l'humour, dans une vidéo inspirée des consignes en matière d'utilisation de l'énergie. "J'ai écouté très attentivement les recommandations pour le plan de sobriété énergétique. Je tiens à te dire que nous à Silence sous ma blouse, on est très attentif à tout ce qui nous a été donné comme conseil", affirme-t-il. "On va mettre le thermomètre plus bas que les fameux 19 degrés (...) chez moi il fait moins 8". Le co-fondateur de SSMB invite Emmanuel Macron, en échange en quelque sorte, à soutenir le combat du collectif. Retrouvez la vidéo ci dessous : Suivez l'actualité du collectif sur Silence sous ma blouse.



7 réactions sur “Vosges : Rémi Lesage, cofondateur de « Silence sous ma blouse », interpelle Emmanuel Macron

    1. laurent béria

      La procédure de destitution de l’article 68, issu de la révision constitutionnelle de 2007, peut être déclenchée en cas de manquement du président à ses devoirs manifestement incompatible avec l’exercice de son mandat.
      On est en droit de se demander à quel niveau nos « zélus », représentants aux chambres, vont placer le curseur ou continuer à prendre le chaland d’électeur pour un imbécile.

      répondre
      1. Poney paillettes

        En tout cas espérons qu’il n’y aura pas de manifestations à Remiremont. en effet, il a raison de parler du Covid, santé publique France annonce un taux d’incidence très élevé.
        Merci à lui

        répondre
      1. Bichette

        On est d’accord. Je parlais de Rémi. Il a déjà soigné ma fille pour mettre un plâtre. Il était génial. C’est dingue ce qu’il a subi

        répondre
  1. John

    Ben ouais, idem pour les soignants suspendus, rien à foutre le Manu !
    Il préfère donner des millions voir milliards aux Ukrainiens plutôt que d’aider une partie de son peuple et il l’enfonce de plus belle en faisant tête à Poutine rien que pour avoir le dernier mot !

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.