Search
samedi 4 fév 2023
  • :
  • :

Les gendarmes vosgiens fêtent Geneviève, leur sainte patronne

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Ce vendredi est un jour de célébration pour les gendarmes des Vosges, officiers, sous-officiers, gendarmes adjoints volontaire et personnels civils de l’état major du groupement. Quelques uns des 522 gendarmes du département se sont réunis à Uxegney pour la cérémonie de la Saint Geneviève, patronne de la Gendarmerie. 

Cette journée un peu spéciale a démarré à l’église Saint-Romaric à Uxegney, en présence du préfet Valérie Michel-Moreaux et de plusieurs élus, notamment Philippe Soltys, maire d’Uxegney, le député Stéphane Viry et le sénateur Jean Hingray. Introduisant la célébration de la sainte messe, le prêtre est brièvement revenu sur la vie Geneviève. La sainte née à Nanterre vers 420 et morte à Paris au début du 6ème siècle. Elle est la patronne de la ville de Paris, du diocèse de Nanterre et des gendarmes.

A l’issue de la célébration, une prière du gendarme a été lue et distribuée aux personnes présentes : « Dieu d’amour, de justice et de paix, entends la prière que j’élève vers toi : je suis gendarme, et je veux être chrétien », commence-t-elle. « Donne-moi la sagesse nécessaire nécéssaire pour garder la maîtrise de ma force à l’encontre du péché et du mal, tout en discernant en chacun la présence de ton image », lit-on ensuite. « Ô Dieu trois fois saint, je t’en supplie : soutiens mon service, ranime mon courage et fortifie ma foi ».

Les participants à cette fête de Sainte-Geneviève se sont ensuite dirigés pour le vin d’honneur à la salle polyvalente de la commune. Le colonel Frédéric Avy, chef des gendarmes vosgiens, a salué les personnes présentes, notamment élus, membres d’associations patriotiques, du SDIS, de la police, etc. « C’est un moment qui permet de nous rassembler autour de la famille Gendarmerie », affirme-t-il. Gendarmes d’actif et de réserve, ou encore retraités.

Le colonel Avy est ensuite revenu quelques minutes sur l’année passée et sur la situation sécuritaire dans les Vosges. « L’année écoulée a été comme les précédentes : chargée », affirme-t-il. « La délinquance dans le département est contenue ». On observe cependant une hausse des violence. Elle serait moins importante que dans les départements voisins. Le chef des gendarmes vosgiens a ensuite cédé la parole aux élus présents. Puis place au vin d’honneur.

[gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="358512,358487,358497"]

Ce vendredi est un jour de célébration pour les gendarmes des Vosges, officiers, sous-officiers, gendarmes adjoints volontaire et personnels civils de l’état major du groupement. Quelques uns des 522 gendarmes du département se sont réunis à Uxegney pour la cérémonie de la Saint Geneviève, patronne de la Gendarmerie. 

Cette journée un peu spéciale a démarré à l’église Saint-Romaric à Uxegney, en présence du préfet Valérie Michel-Moreaux et de plusieurs élus, notamment Philippe Soltys, maire d’Uxegney, le député Stéphane Viry et le sénateur Jean Hingray. Introduisant la célébration de la sainte messe, le prêtre est brièvement revenu sur la vie Geneviève. La sainte née à Nanterre vers 420 et morte à Paris au début du 6ème siècle. Elle est la patronne de la ville de Paris, du diocèse de Nanterre et des gendarmes. A l’issue de la célébration, une prière du gendarme a été lue et distribuée aux personnes présentes : « Dieu d’amour, de justice et de paix, entends la prière que j’élève vers toi : je suis gendarme, et je veux être chrétien », commence-t-elle. « Donne-moi la sagesse nécessaire nécéssaire pour garder la maîtrise de ma force à l’encontre du péché et du mal, tout en discernant en chacun la présence de ton image », lit-on ensuite. « Ô Dieu trois fois saint, je t’en supplie : soutiens mon service, ranime mon courage et fortifie ma foi ». Les participants à cette fête de Sainte-Geneviève se sont ensuite dirigés pour le vin d’honneur à la salle polyvalente de la commune. Le colonel Frédéric Avy, chef des gendarmes vosgiens, a salué les personnes présentes, notamment élus, membres d’associations patriotiques, du SDIS, de la police, etc. « C’est un moment qui permet de nous rassembler autour de la famille Gendarmerie », affirme-t-il. Gendarmes d’actif et de réserve, ou encore retraités. Le colonel Avy est ensuite revenu quelques minutes sur l’année passée et sur la situation sécuritaire dans les Vosges. « L’année écoulée a été comme les précédentes : chargée », affirme-t-il. « La délinquance dans le département est contenue ». On observe cependant une hausse des violence. Elle serait moins importante que dans les départements voisins. Le chef des gendarmes vosgiens a ensuite cédé la parole aux élus présents. Puis place au vin d’honneur. [gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="358497,358487,358490,358501,358509,358506,358492,358489,358488,358503,358508,358494,358500,358491,358498,358493,358510,358495,358505,358496,358507,358499,358502,358511,358504,358512"]



8 réactions sur “Les gendarmes vosgiens fêtent Geneviève, leur sainte patronne

  1. DANIEL ODIN

    POURQUOI ILS LA FETENT TOUTE L ANNEE ILS DOIVENT L AIMER TU EN ARRETE UN BOURRE IL TE REPOND CAS DE FORCE MAJEURE JE FETE MA SAINTE PATRONNE MAMAN S APPELLE GENEVIEVE QU ILS VIENNENT LUI APPORTER UN BOUQUET ON TRINQUERA ET UN POUR LA ROUTE

    répondre
  2. cloclo

    Tiens, depuis 1905, il n’y a pas la séparation de l’église et de l’état ?

    Scandaleux et inadmissible que des gendarmes fonctionnaires et la préfète soumis à un devoir de neutralité ainsi des élus de la républiques laïc (M Viry et Hingray par exemple) participent de manière officielle à une messe et une manifestation religieuse !
    S’ils veulent fêter leurs saint catholique qu’ils le fassent dans la sphère privée mais pas officiellement.
    La laïcité doit s’appliquer à tous et à encore des progrès à faire parmi les élus et à la gendarmerie !

    répondre
  3. 123SOLEIL

    Et que dire de ceux qui fêtent la St Nicolas !!!!!!
    Il faudrait rayer d’un trait de plume démocratique cette fête ?????
    Les râleurs professionnels n’ont pas fini de remplir les réseaux dits sociaux de leurs pensées profondes.

    répondre
  4. BREDINE88

    Ah bon … vous croyez !!!
    NOEL n’est-elle pas une fête d’inspiration chrétienne ?
    Et que dire de nos jours fériés : lundi de Pâques, lundi de Pentecôte, Ascension, Assomption, etc ….
    La question se pose me semble-t-il.
    Ou bien on respecte nos traditions, notre culture chrétienne vieille de plusieurs millénaires ou bien on refuse tout et alors on annule tous ces jours fériés contraires à la démocratie au nom d’une laïcité qui frise l’intégrisme.
    Prenons un peu de recul et ne nous laissons pas entraîner par tous ces prêcheurs de haine qui sont contre tout.
    « Tout ce qui est excessif est insignifiant »

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.