Search
vendredi 9 déc 2022
  • :
  • :

Remiremont : le sapin de Noël installé sur la place Jules Méline

Écouter cet article
image_pdfimage_print

sapin noel jules meline remiremont (4)

Le sapin de Noël est en cours d’installation ce lundi matin sur la place Jules Méline à Remiremont. Après l’installation des décorations lumineuses, l’approche des fêtes de fin d’année se fait sentir dans la commune comme dans le reste du département.

Les décorations seront bientôt ajoutées. La tradition du sapin décoré est ancienne. Elle remonte du fond des âges de la Vieille Europe. Symbole de renaissance, représentation de l’arbre du jardin d’Eden. Selon l’Encyclopædia Britannica, l’utilisation d’arbres à feuilles persistantes, de couronnes et de guirlandes pour symboliser la vie éternelle est une coutume antique chez les Égyptiens, Chinois et Hébreux. Le sapin est devenu un symbole chrétien, de Noël, avec la crèche et la couronne de l’Avent. On évoque notamment Saint Colomban et Saint Boniface. Bien plus tard, la tradition gagnera en importance à l’Est du continent, en terre protestante notamment. Elle est mentionnée pour la première fois en Alsace à Strasbourg en 1492, puis à Sélestat. Elle est aujourd’hui encore une tradition bien vivante dans les Vosges comme ailleurs.

sapin noel jules meline remiremont (4)

Le sapin de Noël est en cours d'installation ce lundi matin sur la place Jules Méline à Remiremont. Après l’installation des décorations lumineuses, l’approche des fêtes de fin d’année se fait sentir dans la commune comme dans le reste du département.

Les décorations seront bientôt ajoutées. La tradition du sapin décoré est ancienne. Elle remonte du fond des âges de la Vieille Europe. Symbole de renaissance, représentation de l’arbre du jardin d’Eden. Selon l’Encyclopædia Britannica, l’utilisation d’arbres à feuilles persistantes, de couronnes et de guirlandes pour symboliser la vie éternelle est une coutume antique chez les Égyptiens, Chinois et Hébreux. Le sapin est devenu un symbole chrétien, de Noël, avec la crèche et la couronne de l’Avent. On évoque notamment Saint Colomban et Saint Boniface. Bien plus tard, la tradition gagnera en importance à l’Est du continent, en terre protestante notamment. Elle est mentionnée pour la première fois en Alsace à Strasbourg en 1492, puis à Sélestat. Elle est aujourd’hui encore une tradition bien vivante dans les Vosges comme ailleurs. [gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="357440,357437,357438,357439,357441"]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.