Search
samedi 3 déc 2022
  • :
  • :

Saulxures : Roger Froissard réagit à la situation de la base de loisirs "Cette situation est pour le moins surprenante"

Écouter cet article
image_pdfimage_print

roger froissard base de loisirs moselotte

La base de loisirs du lac de la Moselotte traverse une période compliquée, suite au départ de Yohan Da Silva, son directeur, et de plusieurs membres de l’équipe. L’établissement, qui se développe chaque année avec l’ajout de nouvelles activités et l’organisation d’événements, est l’un des atouts majeurs de la commune. Roger Froissard, habitant de Saulxures, réagit à cette situation. 

Voici son point de vue sur la situation de la base de loisirs :

« La rumeur enflait que le directeur de la base de loisirs et plusieurs des ses proches collaborateurs avaient démissioné..
Cette situation est pour le moins surprenante,

Dans l’opinion publique, c’est l’étonnement, la stupéfaction, alors que tout laissait entendre que la base de loisirs était promise à un bel avenir.

Portée sur les fonds baptismaux dans les années 1970, la base de loisirs a connu un développement continu , depuis son ouverture en 1995 sous l’impulsion des 3 précédents Maires : Angel ALVAREZ- Mme Marie-Thérèse BERANGER et Mme Denise STAPPIGLIA, qui ont consacré beaucoup d’énergie, pour le développement économique de la Commune, en prenant appui sur le potentiel touristique de notre village.

Un fil conducteur avait été tissé, pour un projet de territoire communal qui s’inscrive dans la continuité, la durabilité, la cohérence et la solidarité entre les générations, pour assurer son financement par l’impôt, sans que cet important investissement n’impacte trop fortement le budget de la commune.

Les Elus qui se sont succédés aux affaires durant cette longue période avaient une bonne maîtrise du dossier.
Mme Denise STAPPIGLIA, Maire honoraire, est la dernière Edile à porter témoignage de ce que fut cette belle aventure.

Si le bois et le textile restent les fleurons de notre industrie, locale, les Elus avaient bien compris la nécessité de diversifier le tissu économique, en recherchant d’autres créneaux d’activité. S’appuyant sur les atouts naturels de notre environnement et la résilience des forces vives la commune s’est orientée vers le tourisme, qui doit cependant rester raisonnable, compte tenu que cette activité a une emprunte écologique, non négligeable.

L’image de la commune s’est renouvelée et notre identité en sort renforcée . Cette base de loisirs est le joyau de la Commune, que les Saulxurons portent avec fierté .Il suffit de se reporter aux commentaires élogieux sur le cadre de vie, la gentillesse du personnel, ses compétences reconnues.

Cette équipe soudée autour de son directeur s’est mise au service d’un projet , avec professionalisme celui du développement, de la promotion de la base de loisirs, qui rayonne bien au delà de nos proches contrées.

A plusieurs reprises des reportages TV ont été effectués sur SAULXURES, ce qui nous fait connaître, afin de casser une image déformée des Vosges . Nous disposons de plusieurs labels qui attestent d’une qualité de vie à SAULXURES et d’une commune en devenir, si nous gardons cette passion d’oeuvrer ensemble:élus-forces vives et associations ., dans une dynamique d’un territoire de projets.

Alors pourquoi changer une équipe qui gagne ! Nous aurons très certainement ,prochainement des éclaircissements sur cette situation, dans un souci de communication transparente, afin d’éviter des fractures dans la population, au conseil municipal , puis au conseil d’administration de la régie de la base de loisirs.

Quelque soit l’issue, il restera des traces qui porteront un préjudice moral à toutes celles et ceux qui ont cheville au corps, pour ce beau jouet qui risque d’être cassé.

Souhaitons bon vent à YOANN, et ses collaborateurs qui ont fait le choix de quitter le bateau avec lui et bon courage à ses collègues qui vont avoir la lourde tâche d’assurer la continuité, en attendant la reconstitution d’une équipe complète.

Ce centre de loisirs pour tous voit ses prestations et services monter en gamme, grâce à un niveau d’exigence portée par la direction de l’établissement et de son personnel fortement impliqué aux côtés du conseil d’administration de la régie municipale, qui nourrit d’autres ambitions, comme l’aménagement d’un espace aqua-ludique.

Nous devons appeler toutes les parties concernées, à la raison et au bons sens, pour que le dialogue retrouve sa place, pour la recherche d’une solution apaisée dans l’intérêt bien compris de la base de loisirs et de la commune.

La dynamique qui s’est crée autour de la nouvelle et jeune municipalité risque de s’étioler, si les forces vives perdent confiance, compromettant ainsi le devenir de la commune. Nous voulons croire, avec un optimisme raisonnable, qu’il continuera de faire bon vivre à SAULXURES . Nous sommes tous concernés ».

Roger Froissard

roger froissard base de loisirs moselotte

La base de loisirs du lac de la Moselotte traverse une période compliquée, suite au départ de Yohan Da Silva, son directeur, et de plusieurs membres de l'équipe. L'établissement, qui se développe chaque année avec l'ajout de nouvelles activités et l'organisation d'événements, est l'un des atouts majeurs de la commune. Roger Froissard, habitant de Saulxures, réagit à cette situation. 

Voici son point de vue sur la situation de la base de loisirs : "La rumeur enflait que le directeur de la base de loisirs et plusieurs des ses proches collaborateurs avaient démissioné.. Cette situation est pour le moins surprenante, Dans l'opinion publique, c'est l'étonnement, la stupéfaction, alors que tout laissait entendre que la base de loisirs était promise à un bel avenir. Portée sur les fonds baptismaux dans les années 1970, la base de loisirs a connu un développement continu , depuis son ouverture en 1995 sous l'impulsion des 3 précédents Maires : Angel ALVAREZ- Mme Marie-Thérèse BERANGER et Mme Denise STAPPIGLIA, qui ont consacré beaucoup d'énergie, pour le développement économique de la Commune, en prenant appui sur le potentiel touristique de notre village. Un fil conducteur avait été tissé, pour un projet de territoire communal qui s'inscrive dans la continuité, la durabilité, la cohérence et la solidarité entre les générations, pour assurer son financement par l'impôt, sans que cet important investissement n'impacte trop fortement le budget de la commune. Les Elus qui se sont succédés aux affaires durant cette longue période avaient une bonne maîtrise du dossier. Mme Denise STAPPIGLIA, Maire honoraire, est la dernière Edile à porter témoignage de ce que fut cette belle aventure. Si le bois et le textile restent les fleurons de notre industrie, locale, les Elus avaient bien compris la nécessité de diversifier le tissu économique, en recherchant d'autres créneaux d'activité. S'appuyant sur les atouts naturels de notre environnement et la résilience des forces vives la commune s'est orientée vers le tourisme, qui doit cependant rester raisonnable, compte tenu que cette activité a une emprunte écologique, non négligeable. L'image de la commune s'est renouvelée et notre identité en sort renforcée . Cette base de loisirs est le joyau de la Commune, que les Saulxurons portent avec fierté .Il suffit de se reporter aux commentaires élogieux sur le cadre de vie, la gentillesse du personnel, ses compétences reconnues. Cette équipe soudée autour de son directeur s'est mise au service d'un projet , avec professionalisme celui du développement, de la promotion de la base de loisirs, qui rayonne bien au delà de nos proches contrées. A plusieurs reprises des reportages TV ont été effectués sur SAULXURES, ce qui nous fait connaître, afin de casser une image déformée des Vosges . Nous disposons de plusieurs labels qui attestent d'une qualité de vie à SAULXURES et d'une commune en devenir, si nous gardons cette passion d'oeuvrer ensemble:élus-forces vives et associations ., dans une dynamique d'un territoire de projets. Alors pourquoi changer une équipe qui gagne ! Nous aurons très certainement ,prochainement des éclaircissements sur cette situation, dans un souci de communication transparente, afin d'éviter des fractures dans la population, au conseil municipal , puis au conseil d'administration de la régie de la base de loisirs. Quelque soit l'issue, il restera des traces qui porteront un préjudice moral à toutes celles et ceux qui ont cheville au corps, pour ce beau jouet qui risque d'être cassé. Souhaitons bon vent à YOANN, et ses collaborateurs qui ont fait le choix de quitter le bateau avec lui et bon courage à ses collègues qui vont avoir la lourde tâche d'assurer la continuité, en attendant la reconstitution d'une équipe complète. Ce centre de loisirs pour tous voit ses prestations et services monter en gamme, grâce à un niveau d'exigence portée par la direction de l'établissement et de son personnel fortement impliqué aux côtés du conseil d'administration de la régie municipale, qui nourrit d'autres ambitions, comme l'aménagement d'un espace aqua-ludique. Nous devons appeler toutes les parties concernées, à la raison et au bons sens, pour que le dialogue retrouve sa place, pour la recherche d'une solution apaisée dans l'intérêt bien compris de la base de loisirs et de la commune. La dynamique qui s'est crée autour de la nouvelle et jeune municipalité risque de s'étioler, si les forces vives perdent confiance, compromettant ainsi le devenir de la commune. Nous voulons croire, avec un optimisme raisonnable, qu'il continuera de faire bon vivre à SAULXURES . Nous sommes tous concernés". Roger Froissard



35 réactions sur “Saulxures : Roger Froissard réagit à la situation de la base de loisirs

  1. gerard duprey

    Monsieur Froissard n’a aucune fonction à la régie municipale du lac de la Moselotte

    Il serait plus judicieux de donner la parole au maire et au directeur

    répondre
    1. froissard

      Tout citoyen, quelque soit sa qualité peut s’exprimer sur tout sujet qui lui paraît digne d’intérêt .J’utilise ce droit, sans polémique . Mon témoignage n’est à charge contre quiconque .J’ai sollicité les médias, qui m’ont donné la parole, pour me faire l’écho du ressenti de très nombreux habitants de la commune, qui sont inquiets de cette situation , pour le moins surprenante et s’interrogent déjà sur le devenir de la base de loisirs . Il est vrai qu’une communication de circonstance des parties concernées apporterait l’apaisement.

      répondre
      1. froissard

        M.Gérard DUPREY sera satisfait :La Mairie vient de communiquer dans un autre média en ligne, pour donner ses explications sur la situation de la base de loisirs .

        répondre
  2. Esteban

    Il est effectivement regrettable que le maire ait refusé de réagir aux questions posées par toutes les démissions suite à l’article paru dans Vosges Matin

    répondre
  3. Louis

    « Tout citoyen, quelque soit sa qualité peut s’exprimer sur tout sujet qui lui paraît digne d’intérêt »

    Avant internet, cela s’appelait le café du commerce.

    Mais le niveau reste le même.

    répondre
    1. froissard

      Vrai certains commentaires volent bas, sont au ras des pâquerettes colportent des rumeurs malveillantes, de la part de personnes qui préfèrent garder l’anonymat, en utilisant des pseudos .
      Mais les réseaux sociaux sont aussi un espace de dialogue, d’échanges ,de connaissances, d’informations, de communication .Le café du commerce était un lieu de rencontres. Il faut utiliser internet à bon escient, de façon noble et généreuse, avec empathie .
      Je pense être du bon côté .

      répondre
    2. à ke kuku..

      Non.
      Au café du commerce les gens ne sont pas planqués derriere leur clavier et ne se permettent pas tous les délires, outrages ou insultes.

      répondre
      1. étonné

        Bonjour.
        Mr Froissard est une des rares personnes qui à le courage de mettre son vrai nom et surtout sa photo sur ce site , je l’ en félicite bien que je ne sois pas toujours d’ accord avec ses idées , mais sur ce sujet , j’ ai l’ impression qu’il a entièrement raison.

        répondre
        1. froissard

          Merci ! celà fait plaisir d’être respecté par des personnes qui ont aussi le courage de dire qu’elles ne partagent pas entièrement vos idées .Au moins, j’ai rencontré un internaute, qui fait preuve d’ouverture et de tolérance .Des vertus cardinales qui échappent à beaucoup d’entre nous .
          Dans le respect des différences, on peut discuter, ,échanger, se comprendre et faire avancer les choses dans le bon sens . Les différences, enrichissent, autant celui qui reçoit que celui qui donne .Il serait grand temps de se retrouver sur le chemin des valeurs pour une société plus fraternelle

          répondre
  4. la défroisseuse

    on s’en fout de tout votre bal-bla, ce qui compte, c’est que le directeur, le chef cuisinier et la comptable ont tous démissionné à cause d’une seule et même personne !
    dans un même temps, pour la première fois, des membres du conseil d’administration demandent la démission de leur président.
    la performance du président actuel du conseil d’administration fera date dans les annales de la commune.
    manager une équipe, ça s’apprend, Monsieur Alvarez, Mesdames Berranger et Stappiglia avaient cette qualité.

    répondre
    1. froissard

      Tout d’abord, commencez par vous défroisser l’esprit pour apprendre à être respectueux envers vos interlocuteurs .je ne suis pas derrière mon clavier, sous couvert d’anonymat pour invectiver qui que ce soit .J’ai le courage de rendre mes positionnements publics, pour alimenter la discussion, sans polémique, ni témoignage à charge. Nous connaissons le point de vue du directeur de la base de loisirs et les explications de la Mairie . Nous ne disposons pas d’éléments d’appréciation suffisants pour avancer dans nos commentaires .Il ne s’agit pas d’opposer les dernières municipalités (Angel ALVAREZ – Mme Marie-Thérèse BERANGER, puis Mme Denise STAPPIGLIA, Maire Honoraire, qui sont à l’origine de ce projet, qu’ils ont fait évoluer, pour le porter au niveau d’excellence que nous lui connaissons, à Hervé VAXELAIRE, chef de file de la nouvelle et jeune municipalité aux manettes, depuis les dernières élections . Chacune et chacun, avec leur propre personnalité et le style de management qui en découle, ont marqué de leurs empreintes, le développement de la commune, en devenir si la fracture ouverte par cette situation se referme, faute d’être discrédités et de perdre à tout jamais la confiance des forces vives qui ont soutenu et accompagné ce projet .Exprimer celà, n’est pas du bla ba bla , mais au contraire ,avoir une vision éclairée de ce dossier .

      répondre
          1. alphonse lecloux

            Je propose que l’entrée reste gratuite uniquement pour les élus du CONSEIL MUNICIPAL qui auront le courage de mettre fin à la gratuité de l’entrée pour les Saulxurons.
            NB : les élus et leurs conjoints et enfants.

  5. alphonse lecloux

    Au vu des chiffres de l’audit sur la base de loisirs qui ont été présentés par la maire lors du conseil municipal du 24 novembre, je comprends mieux pourquoi les comptes de la base de loisirs n’étaient plus présentés, depuis des années, dans le bulletin municipal.

    répondre
  6. alphonse lecloux

    Peut-on retrouver la décision du conseil municipal qui autorise l’entrée gratuite des Saulxurons à la base de loisirs pendant les mois de juillet et aout contre le remboursement du prix par la commune à la régie municipale du lac de la Moselotte ?

    répondre
  7. Greenzebra

    Ben en tout cas, ça fait plaisir de voir des personnes qui se mobilisent pour des causes aussi nobles ahahah, utilisez votre énergie pour des combats plus altruistes que votre petit porte-monnaie…

    répondre
  8. alphonse lecloux

    Au vu de l’état des finances, il est grand temps que tous ceux qui profitent des activités de la base de loisirs en paient le juste prix.

    Chaque saison, les habitants de la commune de Saulxures-sur-Moselotte entrent gratuitement pendant la plage payante, les entrées des Saulxurons sont comptabilisées et à la foin de la saison, elles sont remboursées par la commune, à la base de loisirs.

    Il faut mettre fin à ce système : il est inadmissible que les Saulxurons qui ne mettent jamais les pieds au lac paient (indirectement certes) pour tous ceux qui vont s’y dorer la pilule et s’y baigner tous les jours.

    Monsieur Froissard est suffisamment qualifié pour attaquer cette disposition au Tribunal Administratif et s’il le faut, nous organiserons une quete pour mettre fin à ce système totalement abusif.

    Monsieur Froissard, n’hésitez pas à engager un recours devant le Tribunal Administratif.

    Tous ceux qui ne pourront plus profiter de leurs avantages (dignes des temps anciens) ne seront pas d’accord mais la grande majorité des Saulxurons seront d’accord.

    Monsieur Froissard, il faut agir vite !

    répondre
  9. alphonse lecloux

    Je précise qu’une personne de Saulxures-sur-Moselotte qui entre 4 fois dans la journée à la base de loisirs est comptabilisée comme 4 entrées qui sont donc remboursées ensuite par la commune (sur les deniers de la commune) à la base de loisirs ce qui est du grand n’importe quoi.

    De meme il serait judicieux que le bar de la plage soit ouvert les week-ends de forte affluence à la plage en mai et juin et parfois meme en septembre ce qui augmenterait le chiffre d’affaire.

    Le meme bar de la plage est ouvert en juillet et aout y compris quand il n’y pratiquement personne à la plage, ce qui fait du personnel à payer pour rien.

    De meme, comment comprendre que le point de restauration de la roulotte du lac ferme irrévocablement à 19 h alors qu’il y a encore beaucoup de monde sur place jusque 20 à 21 h

    Il est temps aussi de revenir aux karaokés et concerts ouverts à tout le monde comme au temps des soirées du lac qui drainaient beaucoup de monde d’autant que le logement au dessus du bar n’est plus occupé et que les soirées ne peuvent donc plus indisposer ses locataires.

    Sans compter l’Aquafly et le tobogan qui sont exploités par une société extérieure qui reverse une redevance minime à la base de loisirs : pourquoi la base de loisirs n’a pas investi elle-meme dans ces équipements ce qui lui permettrait d’en récolter directement tous les bénéfices.

    Est-ce qu’un exploitant privé aurait laissé faire tout cela et se serait laissé tondre la laine sur le dos ? Pas un seul instant !

    Il est grand temps de revoir l’ensemble du fonctionnement de la base de loisirs.

    répondre
  10. froissard

    Si vous estimez devoir contester la décision concernant les entrées gratuites au lac, pour les habitants de la commune, il vous appartient d’effectuer personnellement un recours auprès du tribunal administratif .
    A mon avis, le délai est forclos .
    Je ne connais personne qui ne se plaigne de cette gratuité, qui s’exerce dans de nombreuses communes touristiques ( stations de skis par exemple ) Les Saulxurons paient dans leurs impôts, tous les services publics existant dans la commune, qu’ils les utilisent ou pas.Nous avons tous recours à certains services à un moment ou un autre que certains n’utilisent jamais et ainsi de suite, en fonction des besoins et des envies.

    répondre
  11. à ke kuku..

    La gratuité pour les autochtones dans les stations de ski n’est pas courante.
    à Gerzardmer par exemple ce n’est pas le cas.
    à La Bresse , seul les enfa

    répondre
  12. alphonse lecloux

    J’en ai ras le bol que mes impots servent à payer les entrées de Saulxurons qui vont se dorer la pilule et se baigner à la base de loisirs tous les jours en juillet et aout alors que je n’y mets jamais les pieds

    Cet argent pourrait servir à la réfection des routes défoncées, entre autres.

    Il me parait naturel que tous ceux qui utilisent un service en paient le juste prix, point barre.

    Je vais demander au préfet des Vosges si cette gratuité est bine légale.

    J’encourage le nouveau maire à faire payer l’entrée à tout le monde.

    J’espère qu’il aura ce courage et il sera assuré d’avoir ma voix lors des prochains élections.

    répondre
  13. alphonse lecloux

    Quel scandale de voir que nos impots servent à payer les loisirs des autres : stop à l’entrée gratuite pour la minorité de Saulxurons qui confondent le lac avec le CLUB MED.

    Entrée payante pour tout le monde et nos impots seront mieux utilisés !!!!!!!!!!!!!!!

    répondre
  14. alphonse lecloux

    L’entrée est payante pour tout le monde sauf pour les Saulxurons du moins UNE MINORITE qui y va tous les jours aux frais de la majorité de la population saulxuronne qui n’y met pratiquement jamais les pieds.

    Je le répète, l’entrée n’est gratuite que pour les Saulxurons qui en profitent, elle est payante pour les Saulxurons qui n’y vont jamais et qui paient (par leurs impots) pour ceux qui vont sans arret.

    Stop à ce système inique !

    La solidarité, c’est que seuls ceux qui en profitent paient leur entrée au lac durant la saison estivale ce qui est on ne peut plus normal.

    répondre
  15. alphonse lecloux

    Et la liberté de culte et de pensée, vous en faites quoi ?

    Je suis désolé quand vous allez au ski dans n’importe quelle station du département, votre forfait, meme si vous etes habitant de la commune, n’est pas remboursé par les impots des habitants de ladite commune.

    Donc, de deux choses l’une :

    – soit l’entrée est payante pour tout le monde et les problème est réglé (sauf je le rappelle pour les élus qui auront pris cette courageuse décision).

    – soit l’entrée est gratuite pour les Saulxurons à la condition qu’elle ne soit pas remboursée par la commune.

    Je me répète au risque de lasser, les Saulxurons n’ont pas à payer pour les loisirs d’une minorité de contribuables.

    répondre
  16. froissard

    Cette gratuité a été mise en place, me semble t-il, dès l’ouverture de la base de loisirs en 1995 .J’ai de bonnes raisons de penser que les Elus de l’époque ont pris soin de se renseigner sur la légalité de leur décision, qui a été validée par le contrôle de légalité à la Préfecture .Depuis cette date, personne n’a remis en cause ce principe de gratuité qui est acquis .Prenons d’autres exemples:
    – la voie verte: l’accès est gratuit pour tous les usagers des communes riveraines .Utilisateurs ou pas nous finançons par nos impôts cette activité de loisirs .
    – le réseau chaleur : les travaux sont en cours de réalisation et programmés sur plusieurs années . Les premiers raccordés au réseau vont payer une redevance de branchement et leur consommation de chauffage .Les habitants des quartiers qui devront attendre les prochaines tranches de travaux, vont payer dans leurs impôts cet investissement, tout comme les personnes qui seront les premières servies .
    – pôle enfance, cantines : les utilisateurs de ces services paient un droit d’accès et aussi leurs impôts, tout comme les autres habitants qui n’utilisent pas ces prestations.
    On pourrait citer d’autres exemples .les services publics ne sont pas des marchandises .S’il fallait les facturer à l’usager à leur coût réel, celà aurait pour effet de dissuader les administrés de la commune de les utiliser .Il y a un principe qui date de la Révolution de 1789 : chacun reçoit en fonction de ses besoins et contribue en fonction de ses facultés respectives . On pourrait se réferer à l’impôt sur le revenu, à la redevance TV ( qui n’existe plus ) aux taxes foncières et d’habitation, dont certains contribuables sont exonérés dans le cadre de dispositions prévues par la loi

    répondre
  17. trio

    La liberté d aimer les loisirs ! Si l impôts ne servait qu aux utilisateurs on devrait fermer beaucoup de chose!
    Comme pour la sécurité sociale ect…
    Médiathèque ect…

    répondre
  18. froissard

    Cette gratuité ne pourrait être remise en cause que sur la base d’une nouvelle décision ou si une loi interdisait la gratuité complète d’un service public . Actuellement, il ne sert à rien de remuer ciel et terre, contre gratuité, dont personne ne se plaint et qui est acquise pour les Saulxurons .

    répondre
  19. alphonse lecloux

    Excusez moi de constater que :
    – la voie verte est gratuite pour le monde entier
    – le réseau de chaleur est payant pour ceux qui s’y raccordent
    – le pole enfance est payant pour les usagers

    Allez à la piscine de Gérardmer, de La Bresse, de Remiremont, de Vagney, où la baignade est surveillée comme au lac de Saulxures-sur-Moselotte (juillet aout), l’entrée est payante pour tout le monde, y compris pour les citoyens des communes concernées.

    Donc, le meme principe doit s’appliquer à la base de loisirs.

    Si la commune veut maintenir la gratuité, elle n’a pas à rembourser à la base de loisirs les entrées des Saulxurons.

    Quand un Bressaud se rend à la piscine de La Bresse, ce n’est pas les contribuables bressauds qui paient son entrée, il la paie lui-meme.

    répondre
  20. à ke kuku..

    Perte sur des services publics essentiels qui concernent tout le monde cela est cohérent..
    Gratuité pour un loisir ( par nature non indispensable ) qui n’est utilisé que par certains et qui est payé par tous, c’est discutable.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.