Search
vendredi 27 jan 2023
  • :
  • :

Chat en détresse – Intervention de l’association vosgienne de protection des animaux

Écouter cet article
image_pdfimage_print

cahtte

L’association de protection des animaux, ASPA Vosges est intervenue à Vittel, avec l’autorisation de la mairie, pour capturer une chatte âgée qui était en grande souffrance. 

« La chatte avait les oreilles déchirées, dont une ou il ne restait presque plus de peau. » raconte l’association de protection des animaux ASPA Vosges. Cette chatte était en grande souffrance. L’association a pris la décision d’intervenir.

« Nous avons pris la décision, avec la vétérinaire de Vittel, d’abréger ses souffrances car elle était atteinte d’une tumeur aux oreilles, elle avait un gros coryza et beaucoup de diarrhée.
C’est une personne résidant à Nancy qui nous a alertés, nous ne comprenons pas pourquoi le voisinage qui la voyait quotidiennement n’a pas alerté plus tôt, soit la mairie, soit une association compétente.
Nous remercions la mairie de Vittel d’avoir fait le nécessaire rapidement pour que nous puissions nous occuper de cette pauvre chatte. » explique l’association vosgienne.
C.K.N.
cahtte L’association de protection des animaux, ASPA Vosges est intervenue à Vittel, avec l’autorisation de la mairie, pour capturer une chatte âgée qui était en grande souffrance.  « La chatte avait les oreilles déchirées, dont une ou il ne restait presque plus de peau. » raconte l’association de protection des animaux ASPA Vosges. Cette chatte était en grande souffrance. L’association a pris la décision d’intervenir.
« Nous avons pris la décision, avec la vétérinaire de Vittel, d’abréger ses souffrances car elle était atteinte d’une tumeur aux oreilles, elle avait un gros coryza et beaucoup de diarrhée.
C’est une personne résidant à Nancy qui nous a alertés, nous ne comprenons pas pourquoi le voisinage qui la voyait quotidiennement n’a pas alerté plus tôt, soit la mairie, soit une association compétente.
Nous remercions la mairie de Vittel d’avoir fait le nécessaire rapidement pour que nous puissions nous occuper de cette pauvre chatte. » explique l’association vosgienne.
C.K.N.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.