Search
lundi 30 jan 2023
  • :
  • :

La France perd la finale de la Coupe du Monde de football aux tirs au but Les nombreux supporters romarimontains ont répondu présent à l'appel du football

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Au BDM Café et à La LOCOMOTIVE, deux bars biens connus de la ville, les supporters ont pris d’assaut les lieux pour la finale de la Coupe du Monde entre la FRANCE et L’ARGENTINE. Une grosse ambiance, une heure avant le coup d’envoi : maquillages, drapeaux tricolores étaient de sortie pour ce match rentré dès aujourd’hui dans l’histoire du foot français. Les spectateurs ont donné de la voix en entonnant une rugissante  » Marseillaise « . Le début de la partie fut pourtant crispé, les « bleus « étaient mis sous l’éteignoir par leurs adversaires. L’envie était argentine comme les fautes récurrentes et très agaçantes pour le public local.

L’argentine marquait par deux fois par l’intermédiaire du génie Messi et de Di Maira avant la pause. La démonstration de l’Abiceleste tournait au cauchemar… les fans de l’équipe tricolore étaient abattus à la mi-temps et le début de seconde période n’était pas pour les rassurer. Les joueurs Sud Américain monopolisaient toujours le ballon et jouaient tout en maîtrise. Allait-on tout droit vers une victoire argentine ? C’était sans compter sur le prodige français Kilian Mbappé qui marquait deux buts coup sur coup !  Les tricolores  se jetaient corps et âmes à l’assaut des buts argentins :  sans succès jusqu’à la fin du temps réglementaire malgré des occasions de part et d’autre…Les nerfs étaient mis à rude épreuve car dès le début des prolongations, un nouveau match débutait, la partie d’échecs se poursuivait. Les ongles étaient mis à rude épreuve chez les supporters, lorsque, survient, l’incontournable Messi qui redonnait l’avantage aux siens 3-2. Nouveau coup dur pour les aficionados romarimontains et ce n’était pas fini…Ces derniers ne savaient pas encore que cette finale allait prendre un air de  dramaturgie quelques minutes plus tard…Les visages se décomposaient au fur et à mesure que le temps s’égrenait ainsi que les rêves d’un troisième titre de champion du monde. « Impossible n’est pas français ». La maxime allait se vérifier à la 118ème minute par l’intermédiaire encire une fous de Mbappé. Il signait une égalisation française et par la même occasion un triplé ! 3 à 3 incroyable ! les supporters étaient déchaînés après cette égalisation!!!!! Le scénario Hitchokien ne pouvait  se terminer malheureusement qu’avec la terrible séance des tirs aux buts : un suspens insoutenable pour tous. Les deux meilleurs joueurs de la planète se répondaient suite à leurs tirs respectifs : 1/1…La suite, Coman puis Tchouméni rataient leur coups de pied aŕrêtes, alors que les argentins marquaient tous leurs penaltys et envoyaient les français dans les cordes. Les bleus n’obtiendront pas le titre mondial et leur 3éme étoiles, les supporters locaux, les yeux rougis pour certains, regagnaient leurs pénates le cœur lourd.

[gallery type="rectangular" link="file" size="large" ids="360338,360339,360341" orderby="rand"] Au BDM Café et à La LOCOMOTIVE, deux bars biens connus de la ville, les supporters ont pris d'assaut les lieux pour la finale de la Coupe du Monde entre la FRANCE et L'ARGENTINE. Une grosse ambiance, une heure avant le coup d'envoi : maquillages, drapeaux tricolores étaient de sortie pour ce match rentré dès aujourd'hui dans l'histoire du foot français. Les spectateurs ont donné de la voix en entonnant une rugissante " Marseillaise ". Le début de la partie fut pourtant crispé, les "bleus "étaient mis sous l’éteignoir par leurs adversaires. L'envie était argentine comme les fautes récurrentes et très agaçantes pour le public local. L'argentine marquait par deux fois par l’intermédiaire du génie Messi et de Di Maira avant la pause. La démonstration de l'Abiceleste tournait au cauchemar... les fans de l'équipe tricolore étaient abattus à la mi-temps et le début de seconde période n'était pas pour les rassurer. Les joueurs Sud Américain monopolisaient toujours le ballon et jouaient tout en maîtrise. Allait-on tout droit vers une victoire argentine ? C'était sans compter sur le prodige français Kilian Mbappé qui marquait deux buts coup sur coup !  Les tricolores  se jetaient corps et âmes à l'assaut des buts argentins :  sans succès jusqu'à la fin du temps réglementaire malgré des occasions de part et d'autre...Les nerfs étaient mis à rude épreuve car dès le début des prolongations, un nouveau match débutait, la partie d'échecs se poursuivait. Les ongles étaient mis à rude épreuve chez les supporters, lorsque, survient, l'incontournable Messi qui redonnait l'avantage aux siens 3-2. Nouveau coup dur pour les aficionados romarimontains et ce n'était pas fini...Ces derniers ne savaient pas encore que cette finale allait prendre un air de  dramaturgie quelques minutes plus tard...Les visages se décomposaient au fur et à mesure que le temps s'égrenait ainsi que les rêves d'un troisième titre de champion du monde. "Impossible n'est pas français". La maxime allait se vérifier à la 118ème minute par l'intermédiaire encire une fous de Mbappé. Il signait une égalisation française et par la même occasion un triplé ! 3 à 3 incroyable ! les supporters étaient déchaînés après cette égalisation!!!!! Le scénario Hitchokien ne pouvait  se terminer malheureusement qu'avec la terrible séance des tirs aux buts : un suspens insoutenable pour tous. Les deux meilleurs joueurs de la planète se répondaient suite à leurs tirs respectifs : 1/1...La suite, Coman puis Tchouméni rataient leur coups de pied aŕrêtes, alors que les argentins marquaient tous leurs penaltys et envoyaient les français dans les cordes. Les bleus n'obtiendront pas le titre mondial et leur 3éme étoiles, les supporters locaux, les yeux rougis pour certains, regagnaient leurs pénates le cœur lourd.



4 réactions sur “La France perd la finale de la Coupe du Monde de football aux tirs au but

  1. Tonton Reporter

    Bravos à l’équipe de France, il fallait un vainqueur, nous avons eu les occasions, il fallait les mettre au fond. Personnellement je suis content pour Monsieur Messi c’était sa dernière chance. Une finale de haut niveau avec deux très belles équipes.

    répondre
  2. Quand bien même

    Le troisième « but » (108ème) de Messi est accepté avec 13 argentins sur le terrain et aucuns « arbitres » ne le voit ?
    Décidément, quand ça veut pas, ça veut pas.

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.