Search
samedi 4 fév 2023
  • :
  • :

Plombières : 1er comité de pilote pour la rénovation de l’espace Berlioz à la Préfecture

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Photos par la Mairie de Plombières 

La Préfète des Vosges a présidé ce jeudi en Préfecture le premier Comité de pilotage concernant la rénovation de l’Espace Berlioz de Plombières. Des représentants de la commune étaient venu en force : élus, techniciens et associations utilisatrices du bâtiment. L’ensemble des partenaires financiers et techniques du projet était présent. 

Un vaste chantier de réhabilitation de l’Espace Berlioz va en effet être mis en place. En conséquence, le cinéma sera fermé pour de nombreux mois. Alors il est légitime de s’inquiéter : Que vont-ils faire de ce bâtiment ? Vont-ils le remplacer par l’une de ces constructions modernes qui seront passées de modes dans 10 ans, sinon avant ? Il y a quelques mois, le maire écartait ces inquiétudes :  « Le parti pris qui a été choisi, ce n’est pas détruire pour reconstruire », affirmait Lydie Barbaux. « Le défi, c’est de conserver cette ambiance, l’esprit années 50 (…) On essaie d’épurer le bâtiment pour retrouver son architecture initiale ». L’objectif, notamment, retrouver la lumière qui a été occultée par des faux plafonds pendant longtemps. La salle de cinéma sera conservée. Dans les mois à venir, ce lieu si particulier et emblématique de Plombières va être profondément restructuré.
[gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="359591,359592"] Photos par la Mairie de Plombières 

La Préfète des Vosges a présidé ce jeudi en Préfecture le premier Comité de pilotage concernant la rénovation de l’Espace Berlioz de Plombières. Des représentants de la commune étaient venu en force : élus, techniciens et associations utilisatrices du bâtiment. L’ensemble des partenaires financiers et techniques du projet était présent. 

Un vaste chantier de réhabilitation de l’Espace Berlioz va en effet être mis en place. En conséquence, le cinéma sera fermé pour de nombreux mois. Alors il est légitime de s’inquiéter : Que vont-ils faire de ce bâtiment ? Vont-ils le remplacer par l’une de ces constructions modernes qui seront passées de modes dans 10 ans, sinon avant ? Il y a quelques mois, le maire écartait ces inquiétudes :  « Le parti pris qui a été choisi, ce n’est pas détruire pour reconstruire », affirmait Lydie Barbaux. « Le défi, c’est de conserver cette ambiance, l’esprit années 50 (...) On essaie d’épurer le bâtiment pour retrouver son architecture initiale ». L'objectif, notamment, retrouver la lumière qui a été occultée par des faux plafonds pendant longtemps. La salle de cinéma sera conservée. Dans les mois à venir, ce lieu si particulier et emblématique de Plombières va être profondément restructuré.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.