Search
lundi 30 jan 2023
  • :
  • :

« La Promo 16-18 », un dispositif pour remotiver les jeunes décrocheurs

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Avant la crise sanitaire, on recensait 80 000 décrocheurs scolaires en France. Après les confinements et les cours en distanciel, ils étaient 230 000. Pour contribuer à endiguer cette forte augmentation des décrochages, le Gouvernement a lancé le dispositif « La Promo 16.18 ».

Porté par les centres Afpa, ce programme de 4 mois propose un accompagnement aux jeunes décrocheurs âgés de 16 à 18 ans. C’est pour rencontrer 3 d’entre eux que la sous-préfète de Saint-Dié-des-Vosges Carole Dabrigeon s’est rendue ce lundi après-midi dans les locaux déodatiens de l’Afpa, quai Sadi-Carnot. Cette visite était l’occasion pour Yves Poirel, formateur à l’Afpa, de préciser que « La Promo 16.18 » a pour principal objectif de « remobiliser tous ces jeunes vers l’employabilité, pour qu’ils se mettent dans les conditions favorables pour suivre une formation ou trouver un emploi durable. » Ce qui passe notamment par un travail sur la confiance en soi, sur le savoir-être ainsi que par 2 stages en milieu professionnel, avec un premier d’une semaine et un second de 2 semaines. L’objectif du dispositif étant de remotiver les jeunes, d’insuffler une dynamique pour les raccrocher à la formation et à l’emploi, même si ce n’est pas immédiatement au sortir des 4 mois du programme.

J.J.

[gallery type="rectangular" link="file" size="large" ids="360399,360400" orderby="rand"]

Avant la crise sanitaire, on recensait 80 000 décrocheurs scolaires en France. Après les confinements et les cours en distanciel, ils étaient 230 000. Pour contribuer à endiguer cette forte augmentation des décrochages, le Gouvernement a lancé le dispositif « La Promo 16.18 ».

Porté par les centres Afpa, ce programme de 4 mois propose un accompagnement aux jeunes décrocheurs âgés de 16 à 18 ans. C’est pour rencontrer 3 d’entre eux que la sous-préfète de Saint-Dié-des-Vosges Carole Dabrigeon s’est rendue ce lundi après-midi dans les locaux déodatiens de l’Afpa, quai Sadi-Carnot. Cette visite était l’occasion pour Yves Poirel, formateur à l’Afpa, de préciser que « La Promo 16.18 » a pour principal objectif de « remobiliser tous ces jeunes vers l’employabilité, pour qu’ils se mettent dans les conditions favorables pour suivre une formation ou trouver un emploi durable. » Ce qui passe notamment par un travail sur la confiance en soi, sur le savoir-être ainsi que par 2 stages en milieu professionnel, avec un premier d’une semaine et un second de 2 semaines. L’objectif du dispositif étant de remotiver les jeunes, d’insuffler une dynamique pour les raccrocher à la formation et à l’emploi, même si ce n’est pas immédiatement au sortir des 4 mois du programme. J.J.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.