Search
vendredi 27 jan 2023
  • :
  • :

Remiremont : des enfants fabriquent des cartes de voeux au musée Ils se sont appliqués à reproduire des techniques anciennes

Écouter cet article
image_pdfimage_print

IMG_20221221_111034 IMG_20221221_110932 IMG_20221221_110942 IMG_20221221_154040 IMG_20221221_154011

Ce mercredi 21 décembre, dans les deux musées de la cité romarimontaine, Saint Nicolas était mis à l’honneur. En effet, au musée Charles-De-Bruyères, un large panel de sculptures et autres tableaux à l’effigie du saint patron lorrain trône en bonne place parmi les autres oeuvres du bâtiment, déjà bien pourvu de jolis objets. Comme s’il fallait rappeler aux hôtes que l’on était en pleine période des fêtes ! 

L’après midi, au musée Charles Thiry, une dizaine d’enfants entamait des travaux manuels : des cartes de voeux personnalisées avec une technique de linogravure et d’écriture à la plume. Ce procédé d’estampe permet la reproduction d’un motif sans avoir à le dessiner à chaque fois. Les enfants attentifs et concentrés ont du gravé une plaque de linoléum. Ce matériau à base d’huile de lin est caractérisé par une odeur bien particulière ! Il contient aussi de la poudre de liège, de la gomme et de la résine. Un après midi studieux pour les enfants qui sont repartis, fièrement, avec leur propre fabrication et le sentiment du travail bien fait. Le père fouettard n’a pas eu à sévir, bien au contraire !

 

IMG_20221221_111034 IMG_20221221_110932 IMG_20221221_110942 IMG_20221221_154040 IMG_20221221_154011

Ce mercredi 21 décembre, dans les deux musées de la cité romarimontaine, Saint Nicolas était mis à l'honneur. En effet, au musée Charles-De-Bruyères, un large panel de sculptures et autres tableaux à l'effigie du saint patron lorrain trône en bonne place parmi les autres oeuvres du bâtiment, déjà bien pourvu de jolis objets. Comme s'il fallait rappeler aux hôtes que l'on était en pleine période des fêtes ! 

L'après midi, au musée Charles Thiry, une dizaine d'enfants entamait des travaux manuels : des cartes de voeux personnalisées avec une technique de linogravure et d'écriture à la plume. Ce procédé d'estampe permet la reproduction d'un motif sans avoir à le dessiner à chaque fois. Les enfants attentifs et concentrés ont du gravé une plaque de linoléum. Ce matériau à base d'huile de lin est caractérisé par une odeur bien particulière ! Il contient aussi de la poudre de liège, de la gomme et de la résine. Un après midi studieux pour les enfants qui sont repartis, fièrement, avec leur propre fabrication et le sentiment du travail bien fait. Le père fouettard n'a pas eu à sévir, bien au contraire !  



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.