Search
vendredi 27 jan 2023
  • :
  • :

Saint-Etienne : 14 enfants et 6 adultes présentent des symptômes grippaux à la colonie Les Tronches

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Ce vendredi matin, les secours ont été appelés à intervenir à la colonie de vacances Les Tronches, située sur le territoire de la commune de Saint-Etienne-les-Remiremont. Des enfants et des adultes présentaient divers symptômes. Une intoxication a été suspectée. Il s’agit en fait de symptômes grippaux.

A quelques jours de Noël, une vingtaine de personnes présente donc des symptômes grippaux. Il s’agit de 14 enfants et 6 adultes. De la fièvre, de la toux. La circulation d’un virus dans l’établissement, alors que les personnes concernées vivent dans les mêmes locaux plusieurs jours, semble expliquer la situation. Une intoxication au monoxyde de carbone ayant été envisagée, la mobilisation a été importante en hommes et en matériel. « On met les moyens en conséquence », explique le chef de colonne Pascal Humbert. Quelque 17 sapeurs pompiers se sont engagés sur les lieux. Un poste de contrôle a été installé à proximité des locaux des Tronches. Une infirmière du Thillot a été mobilisée, ainsi qu’un médecin du SMUR de Remiremont, qui réalise des bilans.

 

 

[gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="360623,360621,360622"]

Ce vendredi matin, les secours ont été appelés à intervenir à la colonie de vacances Les Tronches, située sur le territoire de la commune de Saint-Etienne-les-Remiremont. Des enfants et des adultes présentaient divers symptômes. Une intoxication a été suspectée. Il s'agit en fait de symptômes grippaux.

A quelques jours de Noël, une vingtaine de personnes présente donc des symptômes grippaux. Il s'agit de 14 enfants et 6 adultes. De la fièvre, de la toux. La circulation d'un virus dans l'établissement, alors que les personnes concernées vivent dans les mêmes locaux plusieurs jours, semble expliquer la situation. Une intoxication au monoxyde de carbone ayant été envisagée, la mobilisation a été importante en hommes et en matériel. "On met les moyens en conséquence", explique le chef de colonne Pascal Humbert. Quelque 17 sapeurs pompiers se sont engagés sur les lieux. Un poste de contrôle a été installé à proximité des locaux des Tronches. Une infirmière du Thillot a été mobilisée, ainsi qu'un médecin du SMUR de Remiremont, qui réalise des bilans.    



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.