Search
vendredi 27 jan 2023
  • :
  • :

Saint-Nabord : affouages 2023, les jeux sont faits

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Cédric Babel, adjoint à la forêt à la commune de Saint-Nabord, et  Philippe Michel, technicien forestier de l’ONF ont accueilli le public à l’occasion du tirage au sort des affouages programmé ce mardi 20 décembre en salle Lorraine du centre socioculturel. Après un rappel des principaux points du règlement et quelques précisions concernant l’accès aux parcelles sélectionnées pour ce rôle 2023, une main innocente prise dans le public a attribué, à l’aveugle, les 50 lots pour l’année à venir.

Comme convenu, sur la centaine de demandeurs inscrits sur la liste des affouagistes, la moitié seulement a été pourvue d’un lot. La seconde moitié sera servie en 2024 aux mêmes conditions, soit 5 stères de bois par foyer à 23 € HT en perches ou 38 € HT en quartiers servis en bord de route. Et parce qu’ils ne manquent pas une occasion de partager leur passion, les animateurs de la soirée ont, pour répondre aux interrogations du public, argumenté sur les bienfaits du « manque d’entretien » de nos forêts : après une coupe, des branches sont volontairement laissées sur place par les exploitants au grand dam de nos anciens… xplication : ces branches mettront 2 à 3 ans pour se décomposer et procurer au sol un apport naturel en sels minéraux nécessaire à la croissance des arbres. Elles reconstituent l’humus qui maintient l’humidité des sols et abritent tout un microcosme essentiel à l’équilibre de nos forêts.
Source : Mairie de Saint-Nabord
[gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="360747,360748,360749"]

Cédric Babel, adjoint à la forêt à la commune de Saint-Nabord, et  Philippe Michel, technicien forestier de l’ONF ont accueilli le public à l’occasion du tirage au sort des affouages programmé ce mardi 20 décembre en salle Lorraine du centre socioculturel. Après un rappel des principaux points du règlement et quelques précisions concernant l’accès aux parcelles sélectionnées pour ce rôle 2023, une main innocente prise dans le public a attribué, à l'aveugle, les 50 lots pour l’année à venir.

Comme convenu, sur la centaine de demandeurs inscrits sur la liste des affouagistes, la moitié seulement a été pourvue d’un lot. La seconde moitié sera servie en 2024 aux mêmes conditions, soit 5 stères de bois par foyer à 23 € HT en perches ou 38 € HT en quartiers servis en bord de route. Et parce qu'ils ne manquent pas une occasion de partager leur passion, les animateurs de la soirée ont, pour répondre aux interrogations du public, argumenté sur les bienfaits du « manque d’entretien » de nos forêts : après une coupe, des branches sont volontairement laissées sur place par les exploitants au grand dam de nos anciens... xplication : ces branches mettront 2 à 3 ans pour se décomposer et procurer au sol un apport naturel en sels minéraux nécessaire à la croissance des arbres. Elles reconstituent l’humus qui maintient l’humidité des sols et abritent tout un microcosme essentiel à l’équilibre de nos forêts.
Source : Mairie de Saint-Nabord



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.