Search
lundi 30 jan 2023
  • :
  • :

Réforme des retraites : « Il va falloir se battre, que le nombre de manifestants augmente » Sébastien Vuillemin, technicien dans le domaine de la haute tension et délégué syndical, souhaite une forte mobilisation le 31 janvier

Écouter cet article
image_pdfimage_print

sebastien vuillemin manifestation

Jeudi 19 janvier, quelque 5 000 personnes ont défilé dans les rues d’Epinal pour protester contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement et le président de la République Emmanuel Macron, qui prévoit notamment le report de l’âge de départ à la retraite à 64 ans. Une manifestation d’une grande ampleur a laquelle a participé Sébastien Vuillemin, technicien dans le domaine de la haute tension et délégué syndical UNSA Clemessy Eiffage.

« C’est une lutte pour moi et pour mes enfants », affirme Sébatien Vuillemin, qui souligne « la façon de faire assez brutale » du gouvernement. « C’est une drôle de société qu’on nous prépare ». Une société où l’on ira pour certains jusqu’à « mourir au travail ». Ou alors on laissera partir les gens plus tôt, mais avec des décotes sur leur pension. Une société dans laquelle on n’aura plus le temps de profiter un peu de l’existence, quelques années, sans devoir se rendre au travail. « Travailler plus pour des pensions moindres. En ayant de forts risques de ne pas être longtemps en retraite ». D’autant que « l’espérance de vie est montée, mais elle est en train de redescendre ». Autre sujet de mécontentement : « Le changement des règles du jeu en cours de route » pour de nombreux travailleurs.

Le délégué syndical rappelle quelques uns des autres moyens possibles pour faire des économies : la réforme de l’ISF (Impôt sur la fortune), ou la suspension des sommes qui quittent le pays. « On vient de distribuer de l’argent à l’Afrique, au Pakistan, à l’Ukraine », affirme-t-il. « Et on nous dit qu’il n’y a plus d’argent pour nous ». Par ailleurs, Sébastien Vuillemin craint que la réforme actuelle, et le report de l’âge de départ à 64 ans, ne soient en fait qu’une étape. « Le rêve de Bruxelles, c’est plutôt 65, 67 ». D’où l’importance de se mobiliser pour faire échouer le gouvernement. Et il y a de quoi être rassuré, de ce côté là. « Toutes les organisations syndicales sont unie pour l’instant ». Et un massif désaccord gagne du terrain dans la société. « Pour l’instant, je suis confiant ».

« Il faut que ça s’intensifie. Il faut que les gens prennent conscience ». Le délégué syndical sera présent le 31 janvier pour la nouvelle journée de mobilisation. « Je pense qu’il va falloir se battre, que le nombre de manifestants augmente », affirme-t-il. Alors il va falloir motiver les gens, même ceux qui ne sont pas nécessairement habitués à manifester, même les résignés ou les moins informés. « Il va falloir que ça durcisse ». En espère que cela va continuer à bien se passer, sans débordements qui pourraient servir la communication du gouvernement. On rêverait d’un arrêt du pays comme en 95. Rendez-vous dans les jours et les semaines à venir pour prendre le pouls de la société française et mesurer la détermination des manifestants.

 

sebastien vuillemin manifestation

Jeudi 19 janvier, quelque 5 000 personnes ont défilé dans les rues d’Epinal pour protester contre la réforme des retraites voulue par le gouvernement et le président de la République Emmanuel Macron, qui prévoit notamment le report de l’âge de départ à la retraite à 64 ans. Une manifestation d’une grande ampleur a laquelle a participé Sébastien Vuillemin, technicien dans le domaine de la haute tension et délégué syndical UNSA Clemessy Eiffage.

« C’est une lutte pour moi et pour mes enfants », affirme Sébatien Vuillemin, qui souligne « la façon de faire assez brutale » du gouvernement. « C’est une drôle de société qu’on nous prépare ». Une société où l’on ira pour certains jusqu’à « mourir au travail ». Ou alors on laissera partir les gens plus tôt, mais avec des décotes sur leur pension. Une société dans laquelle on n’aura plus le temps de profiter un peu de l’existence, quelques années, sans devoir se rendre au travail. « Travailler plus pour des pensions moindres. En ayant de forts risques de ne pas être longtemps en retraite ». D’autant que « l’espérance de vie est montée, mais elle est en train de redescendre ». Autre sujet de mécontentement : « Le changement des règles du jeu en cours de route » pour de nombreux travailleurs. Le délégué syndical rappelle quelques uns des autres moyens possibles pour faire des économies : la réforme de l’ISF (Impôt sur la fortune), ou la suspension des sommes qui quittent le pays. « On vient de distribuer de l’argent à l’Afrique, au Pakistan, à l’Ukraine », affirme-t-il. « Et on nous dit qu’il n’y a plus d’argent pour nous ». Par ailleurs, Sébastien Vuillemin craint que la réforme actuelle, et le report de l'âge de départ à 64 ans, ne soient en fait qu’une étape. « Le rêve de Bruxelles, c’est plutôt 65, 67 ». D’où l’importance de se mobiliser pour faire échouer le gouvernement. Et il y a de quoi être rassuré, de ce côté là. « Toutes les organisations syndicales sont unie pour l’instant ». Et un massif désaccord gagne du terrain dans la société. « Pour l’instant, je suis confiant ». « Il faut que ça s’intensifie. Il faut que les gens prennent conscience ». Le délégué syndical sera présent le 31 janvier pour la nouvelle journée de mobilisation. « Je pense qu’il va falloir se battre, que le nombre de manifestants augmente », affirme-t-il. Alors il va falloir motiver les gens, même ceux qui ne sont pas nécessairement habitués à manifester, même les résignés ou les moins informés. « Il va falloir que ça durcisse ». En espère que cela va continuer à bien se passer, sans débordements qui pourraient servir la communication du gouvernement. On rêverait d’un arrêt du pays comme en 95. Rendez-vous dans les jours et les semaines à venir pour prendre le pouls de la société française et mesurer la détermination des manifestants.  



22 réactions sur “Réforme des retraites : « Il va falloir se battre, que le nombre de manifestants augmente »

  1. PierreL

    Comique !
    Les Français vont « mourir au travail » jusque 64 ans alors que tous nos voisins travaillent, eux, jusque au moins 65 ans et qu’ils ont compris, eux, qu’il fallait travailler encore davantage. Ce sera donc pour eux du 67 ou 68 quand les pleurnichards « syndiqués » français demandent 62, voire 60 ans !

    répondre
  2. Alphonse

    les gouvernements successifs n’ont pas encore compris que le Français ne veut travailler qu’à partir de 25..28 ans et maxi jusqu’à 55 ans !
    le tout en travaillant 6 h par jour (horaire flexible ) et uniquement les 4 premiers jours de la semaine, un travail intéressant bien sûr, sans aucun chef, avec 8 semaines de congés, le 13 éme mois et une participation aux bénéfices et bien sûr 3000 € par mois et avec une voiture de fonction.

    Je force le trait bien sûr… mais c’est quand même l’état d’esprit de plus en plus !

    Avant de critiquer, pensez juste une chose : si chacun faisait réellement ne serait-ce que 40 ans de travail EFFECTIF ( donc cotisés ) on n’en serait pas là ! Ce sont les cotisations qui remplissent la caisse et si certains se prélassent au soleil en se perfusant aux aides de l’état ou/et en travaillant au black .. ils sont quand même pas gênés de demander la retraite à 60 ans avec des bonnes pensions !!

    répondre
  3. étonné

    Je ne vais discuter sur ces grèves qui sont politiques, tout le monde sait bien que travailler à 25 ans , retraité à 55 ou 60 ans ne remplit pas les caisses de retraite. et ceux qui bossent à mi temps , ou quelques mois par an pour être au chômage le reste de l’ année et partir au soleil, ne parlons pas des nantis qui mènent la danse, que se soit un gouvernement de droite ou de gauches , ces gens là ont toujours de quoi emmerder ceux qui travaillent vraiment.

    répondre
    1. Ridicule

      Je ne vois aucun commentaires de femmes . Où sont ‘elles ? Au foyer , avec les enfants , au boulot quand monsieur prend plaisir à sa retraite sans madame .Elles élèvent les enfants , elles font votre ménage , et en plus elles devront encore travailler plus longtemps pour que vous puissiez jouir de votre petit apéro sans trop rogner sur le budget du ménage . Honte à vous messieurs ,nous sommes dans un nouveau siècle . La femme a sa place au même titre que vous dans la société . Qui se cache aujourd’hui face aux difficultés en tous genres ? Et qui se trouve aujourd’hui en Ukraine ? Qui a pris la décision des chars en Allemagne ? Et je vous citerai encore beaucoup d’exemples . Alors messieurs restez dans votre fauteuil et laissez faire les courageuses!

      répondre
  4. Rollin

    Y serait temps que les Français se sortent les mains des poches et se mettent à bosser.
    Que dire de ces syndicalistes, juste bon à semer la pagaille !
    Eux y sont pas fatigués ces planqués !
    Vous êtes la honte de notre pays.

    répondre
  5. LM88

    Il faut arrêter de subventionner la CGT avec l’argent du contribuable et qu’elle essaye de ne subsister que grâce aux cotisations des adhérents ! Ce sera la banqueroute assurée dans les 15 jours !!
    Toujours opposée à tout et aucune solution concrète pour faire avancer le pays..

    répondre
    1. euh

      Parce que travailler deux ans de plus pour engraisser des actionnaires déjà gavés comme des oies, vous trouvez que ça fait avancer le pays?C’est marrant les commentaires ici:ils étaient tous à encourager les confinements qui ont ruiné notre pays(400 milliards d’euros gaspillés) pour un résultat nul , et là pour quelques milliards , c’est aux prolos de rembourser ??vous voyez pas qu’on se fout de notre gueule , non?!ouvrez un peu les yeux au lieu de détester vos semblables!

      répondre
      1. Alphonse

        beu beu c’est pour remplir la caisse pas pour donner à des actionnaires ! c’est fou les conneries qui sont dites ou écrites par ceux qui n’ont qu’un objectif : foutre le b… dans le pays et qu’importe les conséquences !
        quand à dire que le  » quoi qu’il en coûte n’a servi à rien  » .. vous êtes bien ingrat car vous avez pu rester chez vous sans rien faire tout en continuant d’être payé ! et si vous avez retrouvé votre travail plus tard c’est que votre patron a pu aussi éviter de fermer la boite ! ( à moins que vous ne soyez issu de la fonction publique ou que vous soyez sans emploi .. là effectivement ça n’a rien changé pour vous :) ) .
        Le COVID c’est la faute à Macron sans doute ? tout comme la guerre en Ukraine , hein ? Vous êtes loin.. bien loin.. de connaitre les politiques internationales et même celle de notre pays et vous ne faites que répéter ce qu’on vous apprends à dire à longueur de journée.

        Y’a un moment faut essayer de comprendre avant d’aboyer ..

        répondre
        1. euh

          Le quoi qu’il en coûte n’a effectivement servi à rien, sinon nous endetter jusqu’à la fin des temps et produire une inflation incontrolable, due à tout cet argent distribué alors qu’on ne l’avait pas!personne n’a demandé a arrêter le travail pendant cette période ,c’est juste un choix désastreux!à se demander comment on a pu copier ainsi la politique d’une dictature (la chine,qui elle aussi a fini par tout arrêter !),nous la soi disant démocratie exemplaire….le pire dans tout ça , c’est que vous n’êtes sûrement pas un grand patron ou un rentier, vous aimez juste vous faire fouetter :)!

          répondre
          1. christian

            cher Mr.euh, vous n’avez sans doute pas remarqué que l’inflation n’épargne aucun pays européen voire sur les autres continents alors qu’à priori Macron n’est pas président du monde . Vos biais cognitifs ne révèlent que votre aveuglement et votre méconnaissance dans tous les domaines dont vous vous targuez d’être au courant mieux que quiconque!

          2. euh

            Hey christian , votre phrase là ; »Vos biais cognitifs ne révèlent que votre aveuglement et votre méconnaissance dans tous les domaines dont vous vous targuez d’être au courant  » elle a strictement aucun sens!! alors avant de jouer le type lettré, faudrait peut être faire une mise à niveau en langue française! et y’a du boulot!;)

  6. étonné

    Quand on voit le moustachou , ratisser large dans les lycées des gamins ( qui ne connaissent pas le monde du travail ) pour aller manifester pour les retraites qu’ils auront peut être dans 45 ou 50 ans, alors que le système actuel va être ruiné par ce personnage , ce type devrait être poursuivi pour détournement de mineurs.

    répondre
      1. Alphonse

        parce que vous croyez qu’il suffit d’une seule réforme pour tout régler ?

        chaque gouvernement successifs devra surveiller et ajuster ce qui doit l’être pour toujours atteindre l’équilibre (d’ailleurs c’est ce qui aurait dû être fait depuis qu’elle avait été redescendue à 60 ans en 1982 sous la gauche !) .
        Malheureusement, ce que font les gouvernements successifs c’est réformer des choses plus ou moins bien uniquement pour laisser une trace dans l’histoire avec son nom sans ce soucier si 5 ou 10 ans plus tard le pays est dans la m… ou pas !

        Depuis plus de 30 ans, le sport national des syndicats c’est de contrer tout ce que fait un gouvernement uniquement dans le but d’exister dans un parti d’opposition et bien sûr aussi de continuer à toucher les subventions qui permettent aux leaders de chaque parti de vivre grassement et d’envoyer les autres au travail et au casse pipe :)
        Notre pays va mal ! nous perdons des places dans tous les domaines et les moutons continuent à défiler dans les rues sans savoir qu’on les emmènent vers une falaise …

        répondre
        1. Ridicule

          Vous n’avez pas compris mon commentaire . Justement je vous signalais que ce ne serait certainement pas la dernière et qu’à moins d’être déjà retraité il fallait s’attendre à de nombreuses réformes . Il faut donc les modérer .Et le retraité actuel n’est pas à l’abri d’impôts éventuels puisque suivant ce que l’on sous entend souvent les boomers profitent de tout . Mais ils ont travaillé , cotisé et pas choisi de naître à ce moment là .
          Celui qui va vous foutre dans la merde c’est celui qui était déjà ministre de l’économie avant son élection par défaut !!!! Il a distribué des milliards qu’il n’avait pas pour être celui qui à le moins d’inflation ! qui va payer maintenant. Tout le monde ! et tous nous n’avons pas profité de ces milliards mais nous allons les rembourser croyez-moi au contraire des grosses boîtes !! Les carburants augmentent donc taxes augmentent , plus de taxe d’habitation mais taxes foncières augmentent , les poubelles ….Cherchez et vous trouverez comment vous remboursez déjà !!!

          répondre
      2. à ke kuku.

        Avec une esperance de vie qui augmente, et un taux d’ un 1.2 actifs par retraité à l’horizon 2050, l’opération dolce vita risque de s’arreter plus tot que prévu… :)

        répondre
        1. Macadam

          C’est quoi vivre plus longtemps ? Que des statistiques! 5 ans sur un lit d’un EPHAD en fin de survie ah d’accord c’est ça la vie.

          répondre
          1. à ke kuku.

            32 mois.
            C’est la durée de présence moyenne d’une personne placée en EPHAD.
            Et tout le monde ne va pas en EPHAD…

  7. Lucien

    à 62 ans j’ai envie de profiter de ma famille et moi après avoir turbiné des 60h c’est pas un luxe , que ceux qui veulent bosser après c’est leur choix mais ceux qui veulent enfin profiter dune retraite en forme le fasse ..

    répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.