Search
lundi 30 jan 2023
  • :
  • :

Remiremont : le Lions Club organise un loto pour soutenir une cause médicale Le traitement des tumeurs cérébrales infantiles

Écouter cet article
image_pdfimage_print

grb

Photos par JCB

Le Lions Club de Plombières-Remiremont, organise son grand loto annuel au Palais des Congrès de Remiremont, le dimanche 5 février prochain. Avec environ 3 500 € de lots à gagner, ce loto, qui rencontre toujours un grand succès, est organisé cette année pour soutenir une généreuse cause médicale : le traitement des tumeurs cérébrales infantiles. 

Présidé actuellement par Bernard Mire, le Lions Club de Plombières-Remiremont fut créé en 1958 au hasard d’une rencontre entre un curiste, Gouverneur du District Grand Est, et un médecin de cure.  Pour les amateurs de loto, et pour les nombreux sympathisants du Lions Club, les portes du Palais des Congrès ouvriront dés 13h le dimanche 5 février prochain. Il y aura sept tirages dont un tirage corse. Parmi les lots à gagner précisons : un vélo électrique, 0deux trottinettes électriques, des téléviseurs LED, des montres connectées, des appareils ménagers, etc. Tarifs : un carton : 4 €, trois cartons : 10 €, sept cartons : 20 € et un carton offert pour toute réservation. Il y aura une buvette, des gaufres et des pâtés lorrains. Réservations par téléphone au 06 81 01 28 24.

A propos du traitement laser des tumeurs cérébrales de l’enfant : 

Le projet dénommé LITT: Laser Interstitual Thermal Therapy (en français Laser des tumeurs cérébrales de l’enfant) est conduit par le service de Neurochirurgie Pédiatrique du CHU de Nancy (professeur Olivier Klein) dont la zone de recrutement couvre tout le Grand-Est (6,5 millions d’habitants). C’est un traitement non invasif, hyperciblé qui s’adresse à des tumeurs profondes d’accès chirurgical classique très délicat risquant de léser des zones voisines sensibles. Chez l’enfant : le cerveau est en plein développement, il faut donc limiter les séquelles – les tumeurs sont plus fréquentes que chez les adultes, les malformations plus nombreuses. Le traitement : il s’agit de l’introduction intra-cérébrale avec une précision millimétrique d’une fibre laser permet, sous contrôle IRM, de réaliser des ablations de tumeurs ou lésions profondes autrement inopérables. Seuls, deux services sont équipés en France : les hôpitaux Paris-Necker et Amiens. Il s’agit d’un équipement qui coûte cher : plus de 250 000 €.

 

grb Photos par JCB

Le Lions Club de Plombières-Remiremont, organise son grand loto annuel au Palais des Congrès de Remiremont, le dimanche 5 février prochain. Avec environ 3 500 € de lots à gagner, ce loto, qui rencontre toujours un grand succès, est organisé cette année pour soutenir une généreuse cause médicale : le traitement des tumeurs cérébrales infantiles. 

Présidé actuellement par Bernard Mire, le Lions Club de Plombières-Remiremont fut créé en 1958 au hasard d'une rencontre entre un curiste, Gouverneur du District Grand Est, et un médecin de cure.  Pour les amateurs de loto, et pour les nombreux sympathisants du Lions Club, les portes du Palais des Congrès ouvriront dés 13h le dimanche 5 février prochain. Il y aura sept tirages dont un tirage corse. Parmi les lots à gagner précisons : un vélo électrique, 0deux trottinettes électriques, des téléviseurs LED, des montres connectées, des appareils ménagers, etc. Tarifs : un carton : 4 €, trois cartons : 10 €, sept cartons : 20 € et un carton offert pour toute réservation. Il y aura une buvette, des gaufres et des pâtés lorrains. Réservations par téléphone au 06 81 01 28 24.

A propos du traitement laser des tumeurs cérébrales de l’enfant : 

Le projet dénommé LITT: Laser Interstitual Thermal Therapy (en français Laser des tumeurs cérébrales de l'enfant) est conduit par le service de Neurochirurgie Pédiatrique du CHU de Nancy (professeur Olivier Klein) dont la zone de recrutement couvre tout le Grand-Est (6,5 millions d'habitants). C'est un traitement non invasif, hyperciblé qui s'adresse à des tumeurs profondes d'accès chirurgical classique très délicat risquant de léser des zones voisines sensibles. Chez l'enfant : le cerveau est en plein développement, il faut donc limiter les séquelles - les tumeurs sont plus fréquentes que chez les adultes, les malformations plus nombreuses. Le traitement : il s'agit de l’introduction intra-cérébrale avec une précision millimétrique d’une fibre laser permet, sous contrôle IRM, de réaliser des ablations de tumeurs ou lésions profondes autrement inopérables. Seuls, deux services sont équipés en France : les hôpitaux Paris-Necker et Amiens. Il s’agit d’un équipement qui coûte cher : plus de 250 000 €.  



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.