Search
vendredi 27 jan 2023
  • :
  • :

Saint-Nabord : les écoliers ont rendez-vous avec l’Histoire 

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Le 21 septembre 1944, d’intrépides soldats de la 36ème division d’infanterie des Etats-Unis (DIUS), guidés par Jean Hilfiger, jeune Navoiriaud âgé alors de 14 ans, progressaient à travers bois, jusqu’au passage à gué de Noirgueux pour prendre à revers l’ennemi et libérer Remiremont et les communes alentour.

Sous l’impulsion de l’association des Amis de la 36ème DIUS et avec le soutien de la municipalité, le périlleux périple vécu par ces héros de notre histoire locale sera bientôt balisé à l’effigie de leur bataillon depuis leur départ du camp de base à Raon-aux Bois jusqu’à la stèle de Noirgueux.
La présidente de l’association, Lydie Poirot a souhaité collaborer avec les enfants des écoles de Saint-Nabord et Raon-aux-Bois pour mener à bien son projet. Les classes de CM2 vont ainsi réaliser 3 panneaux, relatant cet épisode marquant et le quotidien de ces soldats, qui prendront place à des étapes clés de cet historique parcours.
Pour aider nos écoliers à comprendre les tragiques événements qui ont bouleversé la vie de leurs aïeux, les membres de l’association leur ont offert un voyage à travers le temps par le biais d’ateliers découverte organisés lundi matin au centre socioculturel.
Au programme de la matinée, la projection d’un documentaire prêté par Camille Valentin, composé de films et de photos datant de la seconde guerre montrant notamment la traversée de la Moselle par ces jeunes soldats marchant courageusement vers un destin encore incertain, a généré bien des émois… Dans la salle France, les écoliers ont visité une exposition d’objets issus de l’arsenal et des effets militaires de ces soldats américains rassemblés au fil du temps par Mickaël Remy et d’autres collectionneurs.
Animés par les commentaires de Julien Thiebaut et Léo Faure, civière, bandages, armes à feu, grenades, casques et paquetage du soldat américain sous la seconde guerre mondiale … jusqu’à la toile déployée d’un immense parachute ont captivé le jeune public et suscité moult questions. Un dernier atelier était consacré au montage d’une maquette de jeep en papier… Un saut dans le passé qui complété par la visite des archives de Remiremont fournira de bonnes bases de travail à nos enfants pour s’atteler à la création de leurs panneaux. Une inauguration du parcours historique programmée au mois de juin couronnera ce bel exemple de transmission entre nos passeurs d’histoire et les jeunes générations.
Source : Mairie de Saint-Nabord  
[gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="361687,361682,361679"]

Le 21 septembre 1944, d’intrépides soldats de la 36ème division d’infanterie des Etats-Unis (DIUS), guidés par Jean Hilfiger, jeune Navoiriaud âgé alors de 14 ans, progressaient à travers bois, jusqu’au passage à gué de Noirgueux pour prendre à revers l’ennemi et libérer Remiremont et les communes alentour.

Sous l’impulsion de l’association des Amis de la 36ème DIUS et avec le soutien de la municipalité, le périlleux périple vécu par ces héros de notre histoire locale sera bientôt balisé à l’effigie de leur bataillon depuis leur départ du camp de base à Raon-aux Bois jusqu’à la stèle de Noirgueux.
La présidente de l’association, Lydie Poirot a souhaité collaborer avec les enfants des écoles de Saint-Nabord et Raon-aux-Bois pour mener à bien son projet. Les classes de CM2 vont ainsi réaliser 3 panneaux, relatant cet épisode marquant et le quotidien de ces soldats, qui prendront place à des étapes clés de cet historique parcours.
Pour aider nos écoliers à comprendre les tragiques événements qui ont bouleversé la vie de leurs aïeux, les membres de l’association leur ont offert un voyage à travers le temps par le biais d’ateliers découverte organisés lundi matin au centre socioculturel.
Au programme de la matinée, la projection d’un documentaire prêté par Camille Valentin, composé de films et de photos datant de la seconde guerre montrant notamment la traversée de la Moselle par ces jeunes soldats marchant courageusement vers un destin encore incertain, a généré bien des émois… Dans la salle France, les écoliers ont visité une exposition d’objets issus de l’arsenal et des effets militaires de ces soldats américains rassemblés au fil du temps par Mickaël Remy et d’autres collectionneurs.
Animés par les commentaires de Julien Thiebaut et Léo Faure, civière, bandages, armes à feu, grenades, casques et paquetage du soldat américain sous la seconde guerre mondiale … jusqu’à la toile déployée d’un immense parachute ont captivé le jeune public et suscité moult questions. Un dernier atelier était consacré au montage d’une maquette de jeep en papier… Un saut dans le passé qui complété par la visite des archives de Remiremont fournira de bonnes bases de travail à nos enfants pour s’atteler à la création de leurs panneaux. Une inauguration du parcours historique programmée au mois de juin couronnera ce bel exemple de transmission entre nos passeurs d’histoire et les jeunes générations.
Source : Mairie de Saint-Nabord  
[gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="361687,361670,361671,361672,361673,361677,361674,361675,361676,361678,361679,361680,361681,361682,361683,361684,361685,361686"]



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.