Search
samedi 4 fév 2023
  • :
  • :

Saint-Nabord : des enfants participent à un atelier Manga

Écouter cet article
image_pdfimage_print

Source : Mairie de Saint-Nabord 

Voilà plusieurs semaines que les enfants participant au « Plan mercredi » suivent avec passion et application une initiation à la création de manga, ces bandes dessinées japonaises devenues si populaires dans le monde entier. Pascaline Hans, référente jeunesse à la Cabane des Sotrés de Vagney et véritable spécialiste de la culture manga, anime durant 5 semaines ces ateliers. 

Des séances de 1h30 durant lesquels nos jeunes « Mangaka », auteurs de mangas, travaillent à la création de leur propre héros en respectant bien sûr tous les codes de la bande dessinée nippone. Et pour ça, Pascaline, elle-même créatrice de mangas, en connaît un rayon pour aider les enfants à parfaire la silhouette de leurs personnages inspirés de leurs héros préférés. Après avoir défini les caractéristiques physiques et tenue vestimentaire lors de la première séance, réalisé un portrait à l’encre de chine et aux feutres Posca durant la deuxième séance, il était temps, aujourd’hui, de passer à la conception du scénario, « le storyboard », pour coucher sur le papier l’incroyable destin imaginé pour chacun des héros.
[gallery type="rectangular" link="file" size="medium" ids="362653,362655,362654"]

Source : Mairie de Saint-Nabord 

Voilà plusieurs semaines que les enfants participant au "Plan mercredi" suivent avec passion et application une initiation à la création de manga, ces bandes dessinées japonaises devenues si populaires dans le monde entier. Pascaline Hans, référente jeunesse à la Cabane des Sotrés de Vagney et véritable spécialiste de la culture manga, anime durant 5 semaines ces ateliers. 

Des séances de 1h30 durant lesquels nos jeunes « Mangaka », auteurs de mangas, travaillent à la création de leur propre héros en respectant bien sûr tous les codes de la bande dessinée nippone. Et pour ça, Pascaline, elle-même créatrice de mangas, en connaît un rayon pour aider les enfants à parfaire la silhouette de leurs personnages inspirés de leurs héros préférés. Après avoir défini les caractéristiques physiques et tenue vestimentaire lors de la première séance, réalisé un portrait à l’encre de chine et aux feutres Posca durant la deuxième séance, il était temps, aujourd’hui, de passer à la conception du scénario, « le storyboard », pour coucher sur le papier l’incroyable destin imaginé pour chacun des héros.



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.