Search
mercredi 4 oct 2023
  • :
  • :

Rendons à Diane et Richard ce qui doit être…. ...la fabrication de cette fameuse glace Plombières dans la commune éponyme.

Écouter cet article
image_pdfimage_print

DSC_0402Dans notre article sur la glace Plombières, une transmission a été omise, tant du savoir-faire, que de la technique par Michel Bilger. Un oubli malheureux, d’autant qu’il s’agit de Diane et Richard de Haan qui ont racheté le domaine de la fontaine Stanislas appartenant auparavant à Michel Bilger.

Qui dit vente des lieux, dit également transmission de la recette légendaire de cette crème glacée aux délicieux fruits confits macérés, savoir-faire lors de différents ateliers, la technique et acquisition de la précieuse turbine permettant sa réalisation.

Ce que ne manque d’approuver Jean-Marie Viry, « c’est vrai que la première transmission par Michel Bilger a été faite en 2018 à la pâtisserie Jean-Luc qui avait son salon de thé dans la commune, puis deux ans plus tard à Diane et Richard lors de leur achat du Domaine « . Un oubli vite réparé dans nos colonnes.

Ce qui est certain, c’est que l’un comme l’autre sont animés par le même souhait de « ne pas voir ce patrimoine culinaire se perdre et de le poursuivre pour les décennies à venir. »

Plombières pourra donc s’enorgueillir d’avoir un domaine où l’on peut déguster une coupe de crème glacée, où à la terrasse au centre-ville à « La Douceur de Vivre », propriété également de Diane et Richard de Haan, associés à  Esther Molnar et Mahalath Bazil.

Et d’ici quelques semaines, la possibilité d’acquérir des bacs de crème glacée de la « Glace de Plombières historique », société de quatre associés, dont Jean-Marie Viry et Michel Bilger se fera dans leurs nouveaux locaux.

Cette fois, la crème glacée plombinoise sera bien représentée dans le terroir alentours.

 

DSC_0402Dans notre article sur la glace Plombières, une transmission a été omise, tant du savoir-faire, que de la technique par Michel Bilger. Un oubli malheureux, d'autant qu'il s'agit de Diane et Richard de Haan qui ont racheté le domaine de la fontaine Stanislas appartenant auparavant à Michel Bilger.

Qui dit vente des lieux, dit également transmission de la recette légendaire de cette crème glacée aux délicieux fruits confits macérés, savoir-faire lors de différents ateliers, la technique et acquisition de la précieuse turbine permettant sa réalisation. Ce que ne manque d'approuver Jean-Marie Viry, "c'est vrai que la première transmission par Michel Bilger a été faite en 2018 à la pâtisserie Jean-Luc qui avait son salon de thé dans la commune, puis deux ans plus tard à Diane et Richard lors de leur achat du Domaine ". Un oubli vite réparé dans nos colonnes. Ce qui est certain, c'est que l'un comme l'autre sont animés par le même souhait de "ne pas voir ce patrimoine culinaire se perdre et de le poursuivre pour les décennies à venir." Plombières pourra donc s'enorgueillir d'avoir un domaine où l'on peut déguster une coupe de crème glacée, où à la terrasse au centre-ville à "La Douceur de Vivre", propriété également de Diane et Richard de Haan, associés à  Esther Molnar et Mahalath Bazil. Et d'ici quelques semaines, la possibilité d'acquérir des bacs de crème glacée de la "Glace de Plombières historique", société de quatre associés, dont Jean-Marie Viry et Michel Bilger se fera dans leurs nouveaux locaux. Cette fois, la crème glacée plombinoise sera bien représentée dans le terroir alentours.  



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.